Un arbre sous les étoiles

Arbre fantôme, ciel rose et bleu

Un soir, un petit arbre

Certains soirs, les arbres se font tordus, griffus, crevassés, menaçants. D’autres fois, ils savent se faire rassurants, compagnons bienveillants de nos échappées aux chiens et aux loups qui hantent la lumière bleue de la fin du jour.

Ce soir-là, il y avait un arbre pas bien gros planté au beau milieu de l’horizon, qui agitait ses rameaux encore jeunes au vent glacé. Ses racines frétillaient dans l’eau débordée d’un étang voisin. Oui, l’immersion menace ma campagne, en cet hiver humide. La terre conserve la mémoire et il arrive qu’un marais oublié reprenne ses droits le temps d’un mois de pluie et de neige mêlées.

Arbre zen
Arbre zen à l’heure bleue

coucher du soleil: ciel rose et violet

Stop aux digressions. Je reviens au pied de mon petit arbre. Je m’y suis sentie apaisée. L’endroit parfait pour regarder le soleil se coucher…

Arbre fantôme, ciel rose et bleu
Arbre fantôme, ciel rose et bleu

… Et juste avant que le soleil n’éteigne définitivement la lumière, mon arbre s’est brusquement évaporé. Plus rien! Disparu en fumée! En ai-je rêvé?

Conditions de prise de vue:

De nombreux coins de ma campagne ont actuellement les pieds dans l’eau. J’avais très envie d’en témoigner à travers quelques photos. Je suis donc partie à la rencontre des prairies immergées un soir. J’ai essuyé une tempête de neige éclair, j’ai failli renoncer. Et puis, juste au moment du coucher du soleil, le temps s’est figé à la porte de cet étang éphémère. Bientôt, ce miroir liquide redeviendra un simple champ. Seule la photo conservera la mémoire de cet hiver 2013.

Sur ces deux images, il s’agit bien du même arbre, photographié au crépuscule. Deux photos très différentes que j’ai voulues zen. Ce petit arbre immobile, perdu là-haut, sur le plateau inondé désespérément sans relief me semblait être l’un des piliers de ce temple vivant chanté par les poètes.

Même si ces images sont délibérément subjectives et oniriques, la photo demeure l’expression d’une réalité extérieure. Et je crois qu’au moment d’appuyer sur le déclencheur, je ressens toujours plus d’émotion lorsque j’ai pleinement conscience de photographier quelque chose d’aussi éphémère qu’une pluie verglaçante ou qu’une inondation. Ce rapport au temps, c’est l’essence même de la photographie, la lumière en étant l’expression? l’incarnation?

Stop aux digressions philosophiques 😉 et très bonne fin de semaine à tous!

Je vais essayer de revenir bientôt faire un premier petit bilan de mon blog-nouveau. En attendant, merci à tous d’être là, à me lire et à me témoigner votre ressenti sur mes photos, que ce soit ici ou via d’autres biais :-). J’en suis très sincèrement touchée, et il n’y a pas de plus belle motivation pour continuer à enrichir ce petit coin de toile tout neuf et ne pas regretter ce déménagement!  

A redécouvrir dans le blog:

6 commentaires sur “Un arbre sous les étoiles

  1. la deuxième est superbe : le fantôme du marais étend sa ramure au crépuscule
    j’ai effectivement vu l’Ornain et la Marne sortir de leurs gonds par endroits. Et je ne te parle même pas de la Meuse 🙂

  2. Est-un arbre ou le songe d’un arbre ? L’esprit est en éveil quand on regarde tes photos. En même temps, on sent bien la magie des lieux. Tu rends hommage à tes sujets, qu’ils soient animaux ou végétaux. Merci Cathy.

  3. @ Ronan: Dans mon coin, ce sont surtout des remontées de nappes phréatiques, dans les zones d’anciens marais, qui inondent les champs. Je suppose qu’autour du lac du Der, seules les petites routes sont encore au dessus de l’eau.

    @ Essere: Merci 🙂 L’arbre est au delà du végétal, c’est mon ami 😉

    @ Philippe: … même lorsque l’arbre a disparu. La photo est-elle le reflet d’un songe ou d’une réalité?

  4. Bonjour Cathy !

    Ta seconde photo est vraiment belle, toute en subtile fragilité. Que d’eau par chez vous !!!

    Dis-donc, d’un point de vue beaucoup plus prosaïque, je crois que j’ai un sérieux problème de RSS chez toi. Les mises à jour ne m’arrivent pas et je viens de découvrir que j’ai loupé un paquet d’articles !! Je crois que je t’en avais déjà parlé. J’utilise google reader. Je vais essayer de me ré-inscrire (pour la 3ème fois !!!), mais si ça ne marche pas, ne m’en veux pas 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *