D’encre, de lumière et d’eau

flare-reflet-eau

cathy-bernotLa lumière! C’est elle le réel sujet de la plupart de mes photos. Qu’elle dessine le contour d’une cordulie en vol ou qu’elle transperce le corps doré d’une libellule prête à s’endormir, qu’elle sculpte plantes ou insectes, ou simplement qu’elle agace mon capteur jusqu’à extraire du lac des créatures fantomatiques, elle ne cesse de me surprendre! J’apprends à lui faire face, à déjouer ses pièges et à lire entre ses lignes changeantes le chant de la terre et celui de la mare. C’est lorsque le monde scintille que l’on a parfois la chance d’apercevoir la longue chevelure d’une Mélusine oubliée. A cet instant, même le geai se tait. On s’arrête de respirer, on appuie sur le déclencheur… L’éphémère est dans la boîte! Mais plus tard, on aura beau fouiller les images, on ne sera jamais sûr d’y avoir figé cet elfe ou cette sirène que l’on devinait flotter à la surface de l’eau…

Les couleurs de la lumière…

libellule-ombre-chinoiseLes lignes de la lumière: Encre de chine

Plus de couleurs, juste des ombres qui révèlent des lignes et des formes, des paysages oniriques esquissés à l’encre de chine noire et opaque. Ici et là, une pointe de lavis colore le fond et rappelle que ces images sont le fruit d’un APN, même si mes influences picturales sont plutôt à chercher du côté des peintres, des calligraphes et des dessinateurs.

flare-reflet-eau
Sirène? Méduse? Créature(s) des profondeurs?…
impressionnisme-photo-eau
Voilier de brume sur le lac…
cercle-de-lumiere
Fleur d’eau, explosion!

Cette dernière image est un hommage à un auteur de BD que j’aime beaucoup, qui nous a hélas quitté il y a quelques mois: Didier Comès.

bd-noir et blanc-comes
Gerris, encre et pinceau

Les photos de cet article n’ont pas subi de traitement particulier sur ordinateur: pas de passage en noir et blanc, pas de retouches ou modifications dans photoshop (et pas de photoshop du tout, d’ailleurs 😉 ). Elles sont le fruit d’un travail sur la capture de « la bonne lumière », et sont réalisées en pleine nature, en lumière naturelle.

Bonne semaine à tous!

A lire en complément:

12 commentaires sur “D’encre, de lumière et d’eau

  1. Superbes photos.
    C’est … c’est de la nature à la mode Cathy.
    Ta démarche est à l’opposé de ce que font de nombreux photographes : tu cherches à transmettre l’émotion que tu ressens quasiment brut de capteur. Ton boitier est l’instrument graphique avec lequel tu parviens à nous émouvoir. Tu « dessines » tes images. A cet effet tu tires des choses de ton matériel que l’on ne trouve pas dans le mode d’emploi, c’est clair !
    Mais pourtant ça paraît tout simple, comme évident.
    Bravo Cathy !

  2. Il n’y a vraiment que toi pour avoir ces visions inspirées! Des formes, des lignes graphiques qui évoquent un monde à part, mystérieux, sans jamais tomber dans l’onirisme facile. J’aime vraiment!

  3. Bonsoir Cathy,
    Tu nous livres là une superbe série qui me laisse rêveuse. C’est féérique, j’adore …
    (y a-t-il du flou de mouvement de ta part ?)
    Bonne soirée

  4. Un grand merci à tous pour vos petits mots ! Je suis heureuse que cet « aqua-planing » vous plaise.

    @ Philippe: Merci! Et bien vu: j’avais les fractales dans un coin de ma tête. Et aussi les tableaux de fil années 70 ou les dessins au « spirographe », + visibles sur d’autres images que je publierai sans doute plus tard (mais ces influences-là, j’ai pas trop osé en parler 😉 )

    @ Ronan: Dès la visualisation sur l’écran arrière, j’ai deviné que la séance allait être plutôt bonne. Mais tant que l’on n’a pas vu en grand, effectivement, jamais sûr que le flou soit « assez net ».

    @ Essere: Oui, on en discute souvent 😉 Je veux capter l’instant, pas le créer. Sans aucun jugement pour ceux qui passent par photoshop, d’ailleurs. C’est juste que ma démarche est ailleurs, et mon plaisir aussi. Toujours aussi fascinée par ce que l’on peut faire directement en pleine nature/lumière :).

    @ Nicole: Merci beaucoup pour ce joli commentaire!

    @ Françoise: Les lieux avaient quelque chose de féerique, entre ombre et lumière. Les photos tentent de partager cette atmosphère, et heureuse de savoir que le mystère est bien là 🙂

    @ Véro: Merci! Non, ici, pas de flou de mouvement de ma part, mais parfois le mouvement de l’eau (figé sur la dernière, par exemple)

    @ Christineee: Merci et Bon voyage 🙂

  5. Bonjour Cathy.

    C’est tout simplement magnifique. Je suis subjugué. Quel remarquable travail. Vous savez si bien capter la lumière, mais aussi vous avez une vision incroyable. A nouveau vous êtes le point lumineux , très loin sur l’horizon vers lequel je vais porter mes pas. Merci !
    Toute la série est belle, j’aime particulièrement le voilier, mais par-dessus tout fleur d’eau.
    Roland

  6. Wouuahh !!! je reste pantois et, encore plus, admiratif devant tes images et la sensibilité que tu y partages.
    Une belle leçon de simplicité en tout cas car foin de trafics logiciels en tous genres dans ces vues et c’est ce qui fait la différence dans cette superbe série. Bravo Cathy et je t’embrasse.

  7. @ Roland: Merci beaucoup 🙂 J’en suis touchée! Et j’espère encore avoir un long chemin à parcourir avant de rejoindre cet horizon qui avale et recrache le soleil.

    @ Roger: C’est trop 😉 🙂 Et je retiens surtout « simplicité ». C’est un bonheur de « voir » ces étranges fantômes dans le viseur, bercée par le chant des grenouilles (et piquée par les moustiques). J’ai besoin d’être en immersion dans la nature, pour faire des images. L’ordinateur: le moins possible! 😉
    Bises

  8. Bonjour Cathy, j’arrive un peu tard mais il n’est jamais trop tard pour dire à quel point je suis fan de tes abstractions naturelles. Tes images sont vraiment envoûtantes. J’ai un gros coup de coeur pour ton « voilier de brume ». Bonne journée à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *