L’étang à la nuit tombée

Ambiance crépuscule : d’or et de bleu

Trois photos, trois ambiances, un seul lieu (un nouvel étang), un seul soir (hier). A chaque fois, une émotion différente. L’image tour à tour chaude puis froide, débordante d’énergie ou étale et emplie d’une nostalgie bleutée que l’on nommait jadis spleen. L’eau qui file, éclabousse, clapote puis s’assombrit, tombe le rideau sur les mystères qu’elle renferme et abreuve.

eau-liquide-or
Filé d’or liquide
reflet-nuage-rose
Fumerolles aquatiques

Nagaoban suite: les trois arbres | Entre Expressionnisme  et Romantisme.

Cette dernière photo s’inscrit dans ma série Nagaoban, qui petit à petit prend corps.

arbre-expressionnisme
Les 3 arbres

Mise en boite…

Et comme je ne suis pas sortie toute seule hier, je suis revenue avec un joli portrait en situation: en train de photographier les 3 arbres ci-dessus 😉 . Merci Steph!

cathy-bernot-photoBon weekend à tous!

5 commentaires sur “L’étang à la nuit tombée

  1. Quelle belle harmonie !
    Ton texte, tes photos, la saudade (en portugais),…, ça me touche.
    J’aime vraiment beaucoup « les trois arbres ».

    Et ta photo en prime !

  2. Merci à vous pour vos petits mots 🙂

    Essere: Un petit air de saudade, ça me va! 🙂

    Philippe: J’ai bien cherché un gerris pour le faire danser sur la piste rose, mais c’est encore un peu tôt 😉

    Nicole: Mes « lacs » sont en réalité de modestes étangs. Certains sont tout petits. Mais pour ce que je cherche, cela convient parfaitement. J’habite sur d’anciennes zones marécageuses, asséchées depuis des siècles, mais il en reste ces mares un peu partout.

    Bonne semaine à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *