Fleurs en sous-bois

Coup de projecteur sur les deux stars du mois…

Chaque année, c’est en forêt que tout commence. C’est là que l’on trouve les premières taches de couleur. Bientôt, les arbres auront déployé leurs feuilles, ombrageant désespérément les sous-bois. Mais pour quelques jours encore, le soleil illumine l’humus forestier. L’anémone des bois et le coucou nourris de cette lumière éphémère s’empressent de célébrer le printemps en déposant au creux des chemins leurs tendres couleurs.

L’incontournable coucou (primevère élevée | Primula elatior)

Fleur jaune: coucou | Primevère élevée
Fleur jaune: coucou | Primevère élevée

En réalité, ce coucou-là n’en est pas un. Le vrai coucou (primevère officinale | Primula veris) est d’un jaune vif au coeur orange, un peu plus petit et pousse plutôt dans les talus, en zone plus dégagée.

Anémone sylvie aux couleurs du printemps:

J’aime beaucoup photographier en mars-avril: entre les giboulées et les calendes, le temps est très changeant, et l’alternance de soleil et de nuages permet de varier les ambiances. Si le coucou aux couleurs pastel a été photographié juste avant l’averse, j’ai profité du premier rayon de soleil encore timide à percer les nuages pour la photo suivante. Atmosphère acidulée très printanière, non?

Anémone des bois (anémone sylvie)
Anémone des bois (anémone sylvie)

→Mise à jour:  J’en profite pour vous inviter à visiter la galerie consacrée aux anémones sauvages 2013 que je viens de créer dans mon site. Bonne balade et bon dimanche!

10 commentaires sur “Fleurs en sous-bois

  1. La galerie consacrée aux anémones sauvages est magnifique. Les flous sont particulièrement artistiques sur certaines photos. Je ne me lasse pas de venir regarder votre site.

  2. Ta série sur les anémones est fantastique et la numéro 11 (pulsatille) va devenir une bête à concours, je le sens… Chez nous presque plus de neige mais l’herbe n’a pas encore reverdi. Les premiers bulbes sortent timidement le nez.

  3. Pour moi qui vis désormais en ville (en vrai-de-vrai-centre-ville) et qui plus est méditerranéenne (toute la végétation reste très verte et même en hiver les géraniums restent fleuris, quoi que moins beaux, mais fleuris quand même !), je n’ai pas l’impression d’assister au printemps. Ca me fait tout bizarre. Alors merci pour ce rappel printanier !

  4. Bien que les coucous ne me plaisent pas plus que ça d’un point de vue esthétique, je trouve ta photo très réussie grâce à ce fond très particulier et ces arbres en second plan. Mais là où je fond littéralement, c’est devant ta deuxième photo. Quelle douceur, quelle fraicheur ! Un régal pour les yeux, merci 😉
    Bonne semaine

  5. Un grand merci à vous tous qui avez eu un regard si positif sur ces photos, et surtout sur ma nouvelle galerie « anémones » :-).

    Je n’ai pas eu beaucoup de temps à consacrer à la toile, ces derniers temps. Il faut dire que depuis la floraison des anémones des bois, c’est l’explosion de couleurs. Et voilà que les premières orchidées pointent le bout de leur nez 🙂 J’y retourne!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *