Clair de lune inspiration japon

Photo | Haïku | Estampe | Méli-mélo de pleine lune à l’heure bleue… 

Histoire sans paroles: Des photos trouvées au bord de l’eau, des estampes, des haïkus, sous les rayons blancs d’un clair de lune…

arbre-heure-bleue

Carp and Waterfall Maruyama Ōkyo (1733-1795)
Carp and Waterfall
Maruyama Ōkyo (1733-1795)

Au clair de lune
je laisse ma barque
pour entrer dans le ciel

Kôda Rohan ( 1867-1947 )

lune-haiku lune-bambou-japon

Après avoir contemplé la lune
Mon ombre avec moi
Revint à la maison.

Yamaguchi SODO (1642 – 1716)

Bamboo and Moon-NAGASAWA Rosetsu (1754~1799)-japon
Bamboo and Moon
Nagasawa Rosetsu (1754-1799)
Wind Blown Grass Across the Moon-Hiroshige
Wind Blown Grass Across the Moon
Hiroshige (1797-1858)

Les photos de cet article ont été réalisées le même soir que celles de l’article précédent: vagabondages au clair de lune. J’avais déjà les estampes en tête au moment de la prise de vue. Comme vous vous en doutez, elles sont très présentes dans mon cabinet de curiosités intérieures. En revanche, j’ai cherché a posteriori les haïkus pour éclairer ce billet, surtout sans l’expliquer! Rester dans le ressenti, dans la suggestion, dans l’intimité, dans l’évocation d’un instant qui réveille en chacun des émotions et des souvenirs très personnels.

Ces 3 photos s’inscrivent dans ma série Naga Oban. Le thème de la lune est très un classique de l’iconographie japonaise, et travailler sur ce sujet en me fixant ce format d’estampe était une évidence.

Très bon dimanche à tous!

Lire ou relire les articles en liaison:

4 commentaires sur “Clair de lune inspiration japon

  1. C’est vraiment très beau cette série.
    On voit bien les points communs entre ces œuvres et les tiennes mais c’est surtout la communion des artistes qui apparaît. Il semble que vous ayez la même façon de voir ou plutôt la même façon de recevoir et de redonner. Superbe.

  2. @ Philippe: Oui, elles sont assez différentes. J’étais vraiment contente de la première, très épurée, toute simple et graphique. Et en plus, elle m’a permis de publier sur le blog l’estampe associée: une estampe que j’adore!

    @ Essere: Comme je te rejoins! Il ne s’agir pas de refaire à la manière de…, mais de trouver des associations qui se répondent. C’est aussi ce qui me touche dans l’art du Haïku, de l’estampe, et de la calligraphie: s’ouvrir au monde pour percevoir et transmettre, en un geste, en quelques mots, dans la poésie et l’émotion, sans forcément passer par l’intellectualisation.

  3. Cette série graphique est très jolie. On peut rester plusieurs minutes devant ces halos lumineux et y découvrir une nouvelle interprétation à chaque fois.

    Le passage de l’estampe à tes photographies est incroyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *