• Pourquoi copier, ça fait mal ?

    Je me lance… Un article que j’ai en tête depuis des semaines. Une double mésaventure récente a réactivé cette envie d’écrire sur le plagiat, et donc par ricochet sur l’acte de création singulier. Seulement, cette fois, je voudrais aller non pas du côté de ce qui est juste, légal, procédurier, mais du côté de l’émotionnel. Pourquoi être copié, ça fait mal ? Je suis consciente que je me lance là un défi, et que le sujet est épidermique pour beaucoup. Mais écrire m’aide à comprendre et avec un peu de chance, à prendre de la distance par rapport à toutes ces énergies négatives portées par certaines personnes, et qui s’épanouissent…

  • Artiste ou chaman ?

    Artiste ou chaman ? Certains mots font rêver… Et si la réalité n'était pas aussi douce qu'on pourrait l'imaginer ? Hypersensible aux ombres et aux lumières du monde...

  • Laissez parler le tigre #Déconfinement

    Et voilà ! Le confinement est en grande partie levé. Étrange sentiment ce matin, de libération et d’anxiété. Et maintenant, on fait quoi ? On nourrit une vigilance renforcée, car les risques sanitaires demeurent élevés. C’est juste que les hôpitaux sont un peu plus aptes à accueillir les cas graves. Et sinon, la vie elle reprend comment ? Je n’en sais rien. Incapable d’y réfléchir aujourd’hui. Et puis, il y a cette phrase qui nous intime d’«enfourcher le tigre», prononcée par notre président. Ce choix des mots, cet art de la formule qui fait écho à notre mémoire ancestrale… A l’entendre, j’ai ressenti comme du sable dans la bouche. «…

  • Prendre soin de soi #detox #confinement

    Envie de partager avec vous un peu de légèreté, aujourd’hui. Et si on profitait du confinement pour alléger certaines choses ? Lâcher certains fardeaux imposés ? Et même ouvrir une porte sur plus de conscience, plus d’acceptation de soi ? Parler de travail sur soi, de prendre soin de soi peut paraître égoïste, en ces temps où l’on doit penser collectif, demeurer solidaires et profondément humanistes. Pourtant, le soin de soi est le premier pas vers le soin de l’autre. Comment considérer que mes actes ont de la valeur si moi-même, je ne m’accorde aucune valeur ? Alors qu’au contraire, si je pars en quête de qui je suis réellement,…

  • Imagination et #confinement…

    Un petit billet un peu confus, un peu brouillon, à l’image de ce que je ressens. Pour garder le lien. Pour être en conscience dans ce monde inconnu, et penser très fort avec gratitude à celles et ceux qui travaillent comme des dingues pour éviter le pire.  Liens de confinement : France Inter au petit matin, une page du Monde qui récapitule toutes les infos sans les rumeurs et brièvement, mon mur FB édulcoré. J’essaie de ne pas trop me connecter aux sources d’information. Mon cerveau est ainsi fait, qu’il s’hyper-connecte à merveille et travaille en autonomie pour me tricoter tous les scénarios possibles. Et comme mon imaginaire a été…

  • Peur, douceur et résistance #confidence #confinement

    En quête de douceur, absolument, en ces temps sombres. Pas d’autre choix possible. Apprivoiser ma peur, la regarder dans les yeux, la remercier d’être là, car c’est elle qui nous dicte de sortir peu, gantés, pour se protéger, mais surtout pour protéger les autres. Car nous sommes potentiellement tous porteurs. Porteurs de cette saleté de maladie. On savait bien qu’un tel scénario allait se produire tôt ou tard. Et bien voilà. On y est. Et en fait, on ne savait rien du tout. Chaque jour est à inventer avec les moyens du bord. L’isolement plus ou moins compliqué à gérer selon les lieux et les personnes, les mesures drastiques pour…

  • Se perdre... Confidences et création

    Je me perds… #Confidences

    En mouvement par nature Je suis en train de me perdre. Il y a une dizaine d’années, j’ai quitté un « vrai métier » où je n’étais pas à ma place pour une existence pleine de surprises. De belles surprises, du stress, beaucoup, et l’excitation d’une vie à construire entièrement seule. J’étais en mouvement. De ce mouvement qui me fait me sentir vivante. J’ai fait plein de choses, depuis ! Peinture, écriture, puis la photo qui a vite occupé tout l’espace professionnel, la botanique, l’entomologie, les plantes sauvages qui soignent et qui nourrissent, le yoga, les livres d’artiste… Dans le même temps, j’ai aussi du éponger quelques tsunamis émotionnels, qui m’ont propulsée…