Arbre et arbuste

Photo artistique et macrophotographie d'arbre et arbuste: portrait d'arbre, macro baie et petit fruit, haie naturelle, feuille d'arbre en automne...

  • saule têtard reflet

    Saule têtard, peuplier et saule pleureur

    Des photos au bord de l’eau… Un petit méli-mél’eau de photos prises lors de repérages ou de stages que je propose dans la Marne, pas très loin de chez moi. Pas de blabla, pour une fois. Juste ce fatras aquatique, jeux de filés et de reflets, pour illustrer la richesse photographique de cet endroit. Lors des stages, on apprend non seulement certaines techniques de prise de vue, comme les filés ou les bokehs en macro, mais on apprend aussi à ouvrir les yeux, à repérer des compositions harmonieuses, à se laisser inspirer par une nature toujours généreuse en émotions. De beaux moments vécus avec les stagiaires ! Merci à vous…

  • Publication magazine : un portfolio « arbres » dans Nat’images

    Vous pouvez retrouver mes photos d’arbres filés au crépuscule dans l’excellent magazine photo nature Nat’Images, disponible depuis quelques jours en kiosque. Un beau portfolio à 3 capteurs, en compagnie de deux autres photographes : Emmanuel Boîtier et Bertrand Bodin. Un grand merci à la rédaction de Nat’images d’avoir une fois encore publié mon travail ! 🙂 Le portfolio : Et pour découvrir tout le sommaire, suivez le lien ! A très bientôt, pour vous parler de mon prochain festival dans l’Ain, où peut-être aurons-nous le plaisir de nous rencontrer ? Et d’ici là, bonne reprise de la macro ! Les libellules sortent tout juste, les aurores sont bien là, posés…

  • On prépare la saison macro 2017

    Ces derniers jours, j’ai profité du beau temps pour partir en exploration, en quête de nouveaux sites pour y faire des sorties et stages macro. Je suis comme les libellules que j’aime tant photographier : inféodée aux milieux humides !!! Je suis donc allée là où ma carte IGN se coloriait de bleu… Recherche de nouveaux lieux pour la photo macro J’ai découvert quelques endroits charmants. Des eaux courantes, qui abritent des espèces de libellules qui ne sont pas présentes dans mes lieux les plus familiers… Et puis je suis tombée sur de belles peupleraies, bien exposées. Il faut que j’y retourne le soir, au coucher du soleil ou à…

  • horizon bleu garance

    En attendant l’heure bleue

    Des filés d’arbre juste avant l’heure bleue Inlassablement, je marche en quête de la lumière d’hiver. Puis vient l’instant de s’arrêter. Respirer. Sentir ce souffle qui nous maintient à la verticale. En vie, tout simplement. Expirer. Exprimer d’un trait, d’un geste, la vitalité qui murmure sous nos pieds. Cette terre noire d’hiver n’est ni silencieuse, ni monochrome. Elle est discrète. Un temps pour se taire. Pour sentir intimement l’arbre se courber sous le gel et la haie ployer sous le vent. Je vous propose aujourd’hui quelques-unes de mes dernières images extraites de ma série Horizon Bleu Garance. Des arbres qui filent, des lignes de lumière qui balaient l’horizon, le geste qui parfois…

  • carte de voeux 2016

    Meilleurs voeux

    2016 est déjà là! Il est grand temps de vous souhaiter à toutes et tous une année nouvelle toute douce, plus sereine et lumineuse que ne le fut l’année passée. Regardons devant nous, traçons notre chemin chacun à notre manière, œuvrons dans la compassion, sans oublier que le plus important dans tout ça, reste l’amour. De l’autre. Des autres. De la vie. Mais aussi de soi. Que vos rêves se réalisent! Et que la lumière s’imprime avec élégance et émotion sur nos capteurs… parce qu’il n’y a pas que la photo dans la vie, mais c’est important quand même!  😉

  • Baie d'églantine

    Un soir d’hiver au pied de l’églantier

    Les sujets sont rares, mais les heures passées au coeur de la nature conservent tout autant de valeur, même si l’appareil photo reste au repos. Je suis quand même allée aérer mon capteur il y a quelques jours! L’hiver n’est pas une saison morte! Tout juste un peu en dormance, sous sa robe monochrome. Monochrome? Pas tant que ça si l’on y regarde de plus près… C’est au pied de la haie que j’ai découvert toutes ces couleurs résiduelles. Une haie naturelle, grillagée de prunelliers, d’aubépines et d’églantiers, enguirlandée de lierre en fleurs et de gui. Autant de réserves de nourriture pour le merle moqueur et ses comparses. Autant de taches de couleur qui prouvent…

  • lépiote champignon

    Photo d’automne : champignon & Co

    C’est l’automne ! Le temps des lumières d’or, des parfums boisés au petit matin brumeux, des paniers pleins de cèpes et des expositions photos. Avec tout ça, j’ai du mal à rester assise face à la toile. Voilà malgré tout un  petit florilège de mes dernières sorties photos : champignons, baies, soleil rouge, des sujets de saison! Parenthèse : par manque de temps, j’ai cédé à la facilité et je publie souvent un peu plus tôt mes photos et infos sur ma page Facebook, si vous souhaitez m’y rejoindre… Photo champignon : la macro le nez dans l’humus Les baies et petits fruits Certaines baies sont comestibles, comme ces prunelles et ces petits fruits rouges…

  • Fleur de plume

    A fleur de plume

    Souvenirs d’été, entre plume et vitrail J’ose le dire ! L’été n’est pas ma saison photo préférée… En macro nature en particulier, la chaleur alanguit les corps, fane les fleurs et électrise les insectes. La lumière écrase les couleurs. Elle s’infiltre partout, dure et sans émotion. C’est en sous-bois que l’on parvient à retrouver une part de ce mystère qui palpite et s’esquisse sans jamais vraiment se révéler.   Sous les arbres Fleur de lune, à fleur de plume Premier jour de septembre : une nouvelle saison photo nature s’amorce, certes sous la pluie. Mais bientôt, entre les gouttes, la lumière remodèlera le paysage de bien plus douce manière. Alors, pas question…

  • paysage-champagne-colza

    Plaine de Champagne et colza

    Mes horizons bleu garance se déclinent parfois en plein jour. Donner du sens au geste, capter la lumière avec juste la bonne vitesse pour esquisser une atmosphère. Voilà quelques images printanières, qui comme d’habitude sont réalisées in situ, en donnant simplement un mouvement à l’appareil photo. Journée d’été au coeur du printemps : enfin! La lumière danse sur la peau. Les bras nus profitent d’un jour encore sans moustique. Le dernier?… Le sentier rejoint la forêt toute fraîche et parfumée. Le sous-bois est obscur. Il ralentit la vitesse du capteur. On se retourne. Les lignes se troublent Les yeux plissés ne voient plus que les couleurs au delà des arbres.…

  • paysage-bleu-garance

    Impression soleil couchant

    De retour aux marais Une image d’hier soir, volée à un crépuscule tout en retenue. Pas d’explosion de couleurs. Juste un dégradé ténu. Bleu garance. On aurait dit le bruissement d’une brise légère dans les feuilles du hêtre qui s’est alors mis à chanter avec une voix de papier de soie froissé. Le merle s’est enfui. J’ai poursuivi mes croquis photographiques à coup de demi-lune… Photos et quelques explications un peu plus tard 😉 Bon weekend à toutes et tous!

  • Entre-deux mondes

    Je cherche toujours l’entre-deux mondes. Un lieu dont j’ignore encore aujourd’hui s’il existe vraiment ou s’il ne vit que sur mon capteur. L’appareil photo fixe-t-il l’invisible? Ou ne fait-il que révéler ce que nous ne savons pas toujours voir? Dans mon entre-deux mondes, le temps se fait précaire. Les images s’effacent au moindre souffle d’air et la terre se colore au rythme de la lumière. La terre est ronde | Duo Dans les vignes, la Champagne s’apprête à vendanger. En forêt, les fougères refusent de roussir et défient la lune. Bleu forêt | Luminescence Hier soir, je suis allée cueillir des pieds de mouton sous l’œil courroucé du chevreuil. Je lui…

  • A l'orée de la forêt

    Lumières de printemps

    Photo filé | Arbres vert acidulé {Horizon Bleu Garance} est né la nuit. Les photos que je partage aujourd’hui sont elles aussi des paysages filés, mais diurnes, cette fois. Là aussi, j’y cherche quel mystère se dissimule entre les arbres, filtré par la lumière d’une belle fin de journée de printemps. Les colzas sont en fleurs et le soleil teinte les arbres d’un vert doré tonifiant pour le moral. La lisière Entre les arbres Des lumignons sylvestres Info photo: ces images sont réalisées in situ à main levée, avec une vitesse suffisamment lente pour que mon geste dessine le paysage que j’ai en tête, et suffisamment rapide pour que mes…

  • fleurs-blanches-arbre

    Fleurs blanches : prunellier

    Le printemps des poètes est-il vert ou blanc? (René Guy Cadou) Fleurs blanches : prunellier sauvage ou épine noire C’est de saison: les arbres et arbustes fruitiers entrent peu à peu en floraison. Ici, tout commence par les prunelliers, qui en une seule journée de franc soleil s’étoilent soudain de petites fleurs blanches le long de rameaux souvent grêles et hérissés de lichen. On les repère de loin, en lisière de forêt de feuillus, ou resemés sauvagement le long d’une haie naturelle. Sortie photo macro du soir: Version saturée… Petite sortie photo du soir. Les golden hours satinent les fleurs blanches des prunelliers d’un délicat rose poudré et saturent le ciel…

  • fleur-de-noisetier

    Fleur de noisetier

    Noisetier, fleur et chatons Les moineaux se chamaillent à qui mieux mieux, le merle vocalise au rythme du pic métronome.  Tout ça sent le printemps! Histoire d’aller sonder d’un peu plus près son avancée, et surtout pour profiter de la chaleur du soleil, je suis allée faire une balade de reconnaissance en forêt. Du printemps, j’ai trouvé des dizaines d’indices: bourgeons, premiers insectes, discrètes rosettes de futures orchidées, tapis de feuilles de renoncules… Mais pas encore une seule fleur ! Sauf qu’en y regardant de plus près, et même de tout près, j’ai découvert une explosion de petites étoiles rouges sur les fins rameaux des noisetiers. Je crois que je n’en…

  • foret-arbre-automne-heure-bleue

    Paysage à l’heure bleue:

    Les arbres d’automne entre chien et loup L’avantage des jours gris, c’est que l’on a du temps pour développer les fichiers des saisons passées! Aujourd’hui, je vous invite à un bref retour en automne. Ma route est pavée de bleu et d’or. Plus je m’y avance, et moins j’ai envie d’écrire. Juste de vous livrer des images. Celle du jour a un petit quelque chose des forêts de bouleaux de Gustav Klimt, ou des arbres dressés d’Egon Schiele. Pas au niveau de la forme, mais ce sont leurs univers qui m’ont inspirée. Je l’avais conçue il y a plus d’un an. Je voulais ce contraste de couleur, cette pointe de…