Floralie

Photo artistique de fleur, fleurs sauvages et orchidées de champagne-ardenne, macrophotographie et travail sur le flou, le bokeh

  • Stage photo nature de mai en images

    Un petit retour sur mes stages photo individuels. Que photographie-t-on en ce moment ? Lorsqu’il fait un beau temps à macro, les sujets flore insecte commencent à être bien présents. Jolie surprise d’hier : des bombyles partout !! 🙂 Et lorsque le vent souffle un peu trop ? On cherche de petits havres de paix, ou alors, on s’exerce à faire des filés, des reflets ou des ronds dans l’eau… 😉 Je vous livre la galerie d’images de mes derniers stages sans plus de bavardage. Si la formule « Stage individuel » vous intéresse, tous les renseignements par là : https://cathy-bernot.com/stage-photo-prestations-particuliers Clic sur les photos pour afficher en + grand Les ambiances printanières…

  • Anémone pulsatille graines

    Pulsatilla

    La dernière anémone pulsatille… La semaine dernière, j’ai passé beaucoup de temps en repérage pour préparer mes futurs stages macro. Les libellules sont-elles sorties ? Et les orchidées, que racontent-elles ? Le petit étang est-il encore à sec ? De lieux en lieux, je me suis décidée le dernier soir à pousser la balade jusqu’à mon coin à anémones pulsatilles préféré. La saison est déjà bien avancée. Comme prévu, je n’ai trouvé que hampes florales défleuries, pompons fanés aux graines hirsutes, qui bataillaient avec les globulaires et les polygales.  Qu’importe ! Les anémones fanées ont elles aussi leur élégance. Je cherche un coin dans l’axe du soleil couchant, puis j’attends.…

  • Fleurs de printemps | Sortie photo macro

    ✽ Une petite série de photos sur les thématiques de nos stage photo individuels. Ce sont aussi les sujets que nous traiterons lors de notre premier stage Nature en lien… avec les toutes premières libellules 😉 . Si cela vous tente, infos complémentaires ici ou par mail ou téléphone : https://cathy-bernot.com/stage-photo-prestations-particuliers/ Les premières fleurs sont enfin là ! Toutes simples, et pourtant, elles nourrissent tant notre envie de nature ! Toutes simples… mais pas si simples à photographier ! Les fleurs blanches ont la fâcheuse tendance à cramer au soleil, et à trop contraster avec les fonds qui s’assombrissent. Fleur blanche de printemps : l’anémone sylvie Les fleurs jaunes comme la ficaire ont les…

  • Stage macro créative tous niveaux – individuel

    Je propose depuis l’an dernier des stages photo nature : macro créative, réflexion  et mise en pratique sur la créativité, s’exprimer de façon personnelle en photo, disposer d’outils et d’astuces variés pour peu à peu trouver un mode d’expression photographique très personnel. Voilà un petit article entre deux stages, juste pour illustrer ce que nous pouvons y faire, à partir d’un sujet tout simple, comme une fleur fanée de pissenlit. En stage en tout petit groupe, souvent individuel si vous le souhaitez, nous apprenons entre autre à apprivoiser la lumière et à varier les angles d’approche pour un même sujet. Ce soir là, le ciel nous a offert des images…

  • Jardins de Valloires | Photos de fleurs

    Petite étape aux jardins de Valloires cet été, avec un guide tout plein de sensibilité et de connaissances ! Ces jardins furent un réel coup de coeur : havre de sérénité, qui m’a donné envie de renouer avec la macro rapprochée de fleurs, un exercice que j’ai tendance à délaisser, et qui pourtant est très apaisant pour l’esprit. Allez, place aux images, que je vous livre en silence, en un gros bouquet pastel. Vous y reconnaîtrez au passage l’hortensia, l’anémone du japon, incontournable en cette saison, le rudbeckia…  J’aurais aimé partager avec vous les parfums du lieu, et le doux contact du sol sous les pieds nus. Info : Les stages photo…

  • angelique

    Macro fleurs d’été : lumière sur les ombellifères (apiacées)

    Ça n’est pas encore la fin de l’été, et pourtant, peu à peu, le petit peuple s’essouffle. Déjà moins d’insectes. Libellules et papillons ne fourmillent plus au moindre mouvement d’air. Ils se cherchent dans les herbes sèches. Ici, un collier de corail salue le soleil. Un peu plus loin, un sympétrum virevolte. Discrets. C’est au tour des mantes religieuses d’entrer en piste, toisées du regard par des dizaines d’argiopes frelons, cette année. Et puis, il reste les brèves rencontres qui, l’air de rien, nous émeuvent à chaque fois. Un reflet, une lumière, la courbe d’une fleur. Rien qu’une fleur toute simple. Tout en élégance. Ceux qui me connaissent depuis longtemps voient où…

  • Des orchidées et des papillons

    Petite parenthèse fleurie : entre les premiers papillons et la seconde vague d’éclosion des orchidées sauvages, la campagne nous offre des tas de nouveaux sujets pour nourrir notre capteur ! 🙂 Macro papillon et orchidée sans paroles… Quelques portraits de ces derniers jours. Belle semaine à toutes et tous ! (Clic sur une photo pour afficher en grand) • Stages photo macro nature : http://www.cathy-bernot.com/stage-photo-prestations-particuliers/

  • Anémone pulsatille, sylvie, papillon aurore… Macro d’avril !

    Chose promise, chose due : en 2017, je reprends un rythme de publication un peu plus soutenu ! Macro de fleurs blanches au printemps : les anémones sylvie Au programme, quelques images de saison, glanées en forêt ou en lisière. Tout d’abord, l’incontournable anémone sylvie (Anemone nemorosa) qui recouvre littéralement les sous-bois d’un tapis blanc immaculé. Si vous souhaitez la photographier, ne tardez surtout pas ! Encore quelques jours, puis ses pétales commenceront à se tacher et à faner. Anémones pulsatilles sauvages Vient ensuite sa cousine, l’anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris), une espèce qui se raréfie hélas, et protégée dans différents territoires. Papillon aurore et prunellier en fleurs au soleil couchant Et que…

  • branche de fleurs blanches

    Macro fleurs blanches : la lumière change tout !

    Bonjour à toutes et tous, Proposer depuis cette année des stages photo présente un grand avantage : j’ai une bonne raison de retourner plus souvent dans les bois, en quête d’images en mode Nature aquarelle, ou encore Lumière rouge. En effet, ces dernières années, j’ai fait beaucoup de filés pour ma série Horizon bleu garance, et je suis devenue addict à la photo studio-culinaire. Certes, réaliser ces images est un vrai bonheur, mais cela m’a maintenue un peu trop à l’écart des fleurs et des insectes ! Allez, j’arrête de vous raconter ma vie, et place aux photos du jour. La floraison si éphémère des prunelliers sauvages bat son plein…

  • orchidée orchis pourpre

    Orchidées sauvages : pourpre ou homme pendu ?

    Balade orchidée, entre les nuages, au rythme des premières militaires à peine en fleurs, sous l’oeil déjà fané des mâles rouge sombre, il y avait ce jour-là des tas d’hommes pendus de part et d’autre du chemin, conversant gentiment avec les listères. Et puis, des pourpre à foison ! Dès qu’un peu de lumière daignera coloriser la plaine, je tenterai de poursuivre ma quête : abeilles? bourdons? premières platanthères? … A suivre! En attendant la suite de ce petit tour des orchidées sauvages de ma région version 2016, je vous invite à voir ou revoir une sélection d’images Orchidées des années précédentes dans mon site, aux couleurs de ma série [Une nature aquarelle] : Galerie Orchidées…

  • Aqua-blues

    Hors-série : une photo esquissée, prise il y a quelques jours, en plongeant mon objectif dans un fossé plein d’eau. Impression d’herbes qui bruissent au vent. Vestige solitaire à fleur d’eau. L’ombre gribouille la brume. Une langue de terre sombre abrite les graines d’une saison nouvelle.  Belle semaine à toutes et tous!

  • Papillon aurore et fleur de cardamine

    Orchidée sauvage orchis mâle, aurore et cardamine

    Orchis mâle (Orchis mascula) : la première orchidée sauvage | Macrophotographie Comme chaque année, la première orchidée sauvage à fleurir dans ma campagne est l’orchis mâle : une jolie grappe de fleurs rouges, dont la couleur varie du pourpre le plus foncé au rose très pâle, et même parfois au blanc pur. Déjà, les orchis pourpres s’apprêtent à lui disputer la vedette, tandis qu’en sous-bois, les discrètes listères et ophrys mouches entrent elles aussi dans la danse. Alors, vite, avant qu’elles ne soient toutes fanées, voilà une première série d’orchidées printanières orchis mâle. Lumière douce, contrejour de fin de journée, pour des photos pimpantes et printanières tout droit sorties de…

  • Primevère élevée ou Primevère des bois (Primula elatior)

    fleurs de printemps : Primevère anémone gui

    Une nature aquarelle – macro florale Fleurs sauvages de printemps Au printemps, chaque année, c’est le même rituel. Pendant quelques petites semaines, les arbres encore nus laissent la lumière du soleil pénétrer le sous-bois. Vite, vite! De nombreuses fleurs printanières n’ont que ce bref laps de temps pour s’épanouir! C’est le cas de la pervenche major, de la jacinthe des bois, de plusieurs espèces d’anémones, ou encore de la primevère des bois, proche cousine du coucou des champs. Lorsque les arbres auront déployé leurs feuilles, la canopée replongera le sol des forêts dans l’obscurité jusqu’à l’hiver prochain. Voilà sans doute mes dernières photos de fleurs précoces. Les orchidées sont déjà en boutons et…

  • Ficaire, fleur jaune en forêt

    Fleur improbable : la ficaire nocturne

    Il y a quelques jours, partie arpenter de nouveaux sous-bois, je suis tombée sur un tapis de petites fleurs toutes simples  : des ficaires fausses renoncules. Une de ces espèces sauvages sans prétention, boudées par la plupart des photographes nature. Peut-être est-elle trop commune? Pourtant, ce sont ces sauvageonnes qui embellissent notre quotidien. Elles sont là, juste sous nos yeux à chaque instant, véritables baume à la grisaille intérieure et extérieure. J’espère ne jamais perdre cette capacité à m’émouvoir à la vue de ces plantes banales qui nous entourent. On se sent tellement vivant(e), tellement ancré(e) dans notre monde, dans le présent, lorsqu’on prend le temps de regarder autour de soi, plutôt que d’imaginer…

  • Anémone sylvie // Une nature aquarelle

    Le printemps peine à s’installer… Certes, la douceur est là. Mais où sont les rayons de ce soleil impatient qui nous surprend au sortir de l’hiver? Où est donc cette lumière toute scintillante de rosée qui fait cligner des yeux alors que l’on retrouve tout juste le goût des longues marches le nez au vent? Le temps d’une éclaircie toute relative, je suis allée à la rencontre de timides anémones sylvie, plaquées au sol à l’abri d’un vent de mars à faire fuir les premiers citrons et paons du jour. Une petite série dans la lignée de ma galerie # Une nature aquarelle # à retrouver en compagnie d’autres photos d’anémones ici :…