Arbre et arbuste,  Floralie

De l’été à l’automne, entre vestiges et prémisses

Lorsque la lumière glisse d’une saison à l’autre: Histoire en contrastes et sans paroles du temps qui s’écoule et ambre ma campagne, suite de ma série Naga Oban.

Clic sur les images et ne pas hésiter à écouter Wish You Were Here en même temps 😉

{Immobile}

Soir d’été égraine ses lumières.

ete-graine-folle-avoine ete-pissenlit

{En mouvements}

L’automne indistinct entre brume et or file le voile de l’hiver.

automne-arbreautomne-couleurs

A suivre… Bientôt le froid!

9 Comments

  • Natasha Cattelain

    Bonsoir Cathy, je suis chaque fois émerveillée en découvrant les posts de ce blog, et celui-ci n’y échappe pas. Tes filés aux teintes vives sont très réussis, et ce que j’aime encore davantage, c’est le duo « immobile », subtil et délicat, et qui invite à la contemplation. Très très beau !
    Amitiés,
    Natasha

  • Christineeeee

    Les saisons et le temps qui passe ne laisse personne indifférent, encore plus pour celles et ceux qui sont très proches de la Nature.

    Bref…
    Comme d’hab,
    Suis fan !

    Biseeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeeee

  • Richard

    Bonsoir Cathy, brève rencontre sous le chapiteau de Montier la semaine dernière, cette série est magnifique.
    Je les verrais bien dans une future expo avec ce format particulier.

  • spiruline

    Je suis fidèlement tes parutions. Je ne commente pas toujours pas crainte de me répéter mais je suis à chaque fois éblouie. Ici c’est cette lumière dégoûlinante comm du miel qui retient tout particulièrement ma pupille. J’aime beaucoup ces abstractions. Bonne semaine.

  • essere

    La lumière, les formes, c’est essentiel et ça paraît tout simple, comme naturel.
    Très chouette, respect Cathy.

  • Cathy Bernot

    Merci à tous de vos visites et petits mots! 🙂
    Et heureuse de constater que mes petits riens mis en lumière vous plaisent.

    @ Natasha: Merci de t’être arrêtée pour laisser ce petit mot :). Je voulais mettre en relation ces deux photos: un soleil d’akènes, une graine suspendue, fin d’été dans l’air immobile. Une saison s’achève, mais elle porte en elle l’été suivant.

    @ Christine: tu as raison: chaque saison recèle ses propres trésors. Comme je suis d’accord avec toi! Même si parfois le trésor se résume à un banc de brume: c’est tout aussi porteur de rêve qu’un papillon ;).

    @ Richard: Bienvenu ici, et oui, je me souviens de mots échangés sous le chapiteau ;). Une expo à ce format, c’est une idée qui me trotte dans la tête. Mais un format ne suffit pas à définir une expo: j’avance tranquillement dans cette direction. Un jour viendra sans doute 😉

    @ Spiruline: Je suis très heureuse de tes visites ici, à chaque fois :). Le mouvement, c’est aussi l’un de tes sujets en photo ;). En pleine nature, et sur des sujets aussi « vides » que les arbres, il faut prendre en compte tout le reste, pour créer ce mouvement: la couleur, la lumière, l’humidité sur les troncs…

    @ Essere: « comme naturel »: Un très beau compliment. Merci :)!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *