Flare et reflet

Aqua-graphisme: photo à fleur d’eau

Reflets, flares, gouttes… sous l’oeil de l’objectif macro

Puisque la météo reste désespérément bloquée sur nuages et pluie à tous les étages, j’ai eu envie de surfer sur la vague de bruines et d’averses qui commence sérieusement à détremper les chemins pour vous proposer une petite série d’aqua-planning estival.

Des bulles d’or et d’argent

Clic obligatoire sur les photos pour afficher en plus grand

flare-surface-de-l-eau
Aqua-graphisme

Juste des ombres, des reflets, des couleurs mouvantes, des écus d’or et des poissons d’argent… Des photos d’étranges silhouettes qui flottent à la surface de la mare, et qui souvent disparaissent dès que l’on colle son oeil dans le viseur.

Flares dorés
Flares dorés

Fleur aquatique

Parfois, une simple lentille d’eau se déploie en spirale pour fleurir la surface de la mare d’une étrange structure vert acide.

Fleur d'eau
Fleur d’eau

Goutte et flare

Un peu plus loin sur la berge, de petites perles de mercure font scintiller les brins d’herbes.

goutte-macro
Perle de rosée

Poisson-lune d’eau douce

Si l’on est assez attentif, peut-être aura-t-on la chance d’apercevoir un poisson-lune d’eau douce? Improbable créature des mares et des flaques, qui souvent a le chic pour se dissoudre dès que l’on se saisit de l’appareil photo.

poisson-lune
Poisson-lune

Toutes les photos de cet article sont réalisées en extérieur, en lumière naturelle et sans post-traitement sur ordinateur. Pas de contrastes poussés, pas de recolorisation ni de désaturation. Au contraire, il s’agit d’apprivoiser la lumière telle qu’elle fait scintiller la surface de la mare: le poisson-lune a été pris un jour de franc soleil, sous une lumière violente, d’où les forts contrastes. Au contraire, la fleur d’eau a été photographiée sous une lumière plus douce.

J’ai réuni ces photos de l’été 2013 en un même article pour leur rondeur et leur douceur. Si vous voulez voir d’autres photos prises dans les mêmes conditions, suivez les liens:

La météo toute triste aura au moins l’avantage de m’obliger à trier un peu mes photos de l’année… Bonne fin de semaine à tous, et s’il vous plait, visiteurs du sud, soyez sympas: envoyez-nous quelques rayons de soleil… Pas grand chose, juste de quoi transpercer le plafond gris qui couvre nos têtes depuis des jours le temps d’une sortie photo!

10 Comments

  • Samuel

    D’habitude je ne suis pas enthousiasmé par tes photos un peu abstraites mais celles-ci me plaisent beaucoup. L’aqua-graphisme est très réussie, pour reprendre tes termes: tu bulles du bokeh 😉

    Ta photo intitulée « Perle de rosée » est très jolie, les teintes et surtout ce petit arc-en-ciel qui grimpe le long de la plante apporte une touche de féerie. Oui, c’est vrai qu’il a vraiment une forme de poisson le soleil reflétée dans l’eau. Une série très sympa, chapeau bas!

  • Laurence

    Bonjour Cath !

    Ah ! Exactement le genre de photos que j’aime 🙂 Ce qui m’interpelle le plus dans ces images où la lumière est le sujet, c’est la fragilité, la fugacité de la vision. Car effectivement, le moindre mouvement et l’image telle qu’on la voit disparait. Il y a donc une extrême tension, y compris de la part du photographe car nous devons absolument contrôler tout mouvement, même infime.

    Ma préférée va à celle en n&b : c’est la plus mystérieuse, la plus surprenante. Je dirais la plus originale car tellement abstraite que chacun s’y construit sa propre vision.
    Bravo !

  • Cathy Bernot

    Un grand merci pour vos retours ici et sur FB! 🙂

    @ Phil: j’ai commandé une boule à facettes au père Noël, pour poursuivre dans cette voie 😀

    @ Michel: Merci pour ce commentaire! Je cherche en permanence à traduire plus justement les émotions que me procure une immersion dans la nature. C’est toute la difficulté, je crois: on n’est plus dans la coche, dans la technique, dans l’imitation de choses déjà vues. J’essaie seulement d’être dans la justesse du moment, dans la légèreté et dans l’honnêteté.

    @ Pascaline: C’est comme ça que je rêve que mes photos soient vues 😉 Un petit morceau de songe que chacun se réapproprie à sa manière. Alors merci pour ce petit mot!

    @ Olivier: J’ai parfois l’impression de franchir la frontière dans l’autre sens: il me faut re-traverser, revenir dans l’univers technique et pragmatique, pour mettre en boîte mes émotions.

    @ Samuel: Merci! En fait, ces photos n’ont pas grand chose d’abstrait: les premières sont plus proches du motif que d’une image abstraite, et les autres sont représentatives du réel, même si elles sont très stylisées. C’est sans doute pour ça que tu les trouves plus à ton goût?

    @ Laurence: Merci! Je te rejoins sur la tension :). J’emploie volontiers le terme de transe, même si c’est un peu extrême. Par contre, il faut tout contrôler, sans doute ? Mais paradoxalement, ma façon de procéder est plutôt de l’ordre du lâcher prise: dans ces moments-là, je laisse l’instinct et les réflexes prendre le dessus, et se servir de toute l’expérience et les connaissances acquises de façon plus rationnelle, que ce soit pour le geste ou pour les réglages de l’apn. Il devient une extension de mes émotions. C’est vraiment ce qui me fait vibrer en photo: cet instant où l’on ne contrôle plus, si différent de l’intellectualisation qui précédait la réalisation de mes tableaux, par exemple. C’est bien sûr mon approche personnelle, ou plutôt mon cheminement. La démarche photographique est tellement différente d’un photographe à l’autre : c’est d’ailleurs ça qui crée des univers si variés :).

  • Guillaume

    J’arrive un peu en décalé…

    Superbes images. J’aime ces flares aux teintes douces et cette goutte de rosée suspendue qui donne l’impression qu’elle va se décrocher d’un instant à l’autre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *