Coucher de soleil,  Floralie

Fougère entre photo et Toffoli

Une photo un peu à part d’un sujet que j’aime beaucoup et auquel j’ai accordé une belle place dans mon exposition Lumière rouge: la fougère. Je reviendrais bientôt avec d’autres photos plus dans l’esprit de « Lumière rouge », mais j’avais envie de partager celle-là tout de suite avec vous.

Une photo de fougère inspiration Toffoli

Hier soir, je suis allée chercher de la couleur! Direction le soleil couchant en lisière de forêt, non pas pour photographier un champignon, cette fois, mais juste pour savourer l’explosion saturée d’un ciel crépusculaire sur la plaine.

fougere-façon-toffoli

Inspiration photographique

J’ai parfois l’impression qu’en photo nature, “faire la même photo que xxx...” est un sport à la mode, comme si le savoir-faire devait primer sur le savoir-dire. J’avoue que ça me dépasse un peu : l’appareil photo permet tant de choses que j’ai du mal à comprendre que l’on préfère refaire une photo déjà existante plutôt que de chercher en soi-même à exprimer ses émotions et sa sensibilité propres. Bien sûr, je ne renie pas avoir moi-même mes propres influences, et si j’en ai conscience, je ne manque pas de les citer en toute humilité. Car mes lecteurs assidus commencent à me connaitre, et à savoir comment je fonctionne: toutes mes photos se nourrissent d’un tas de couleurs, de lignes, d’ombres,  de mélodies, de mots… qui peuplent joyeusement mon cabinet de curiosités intérieures.

Et justement, hier soir, alors que je barbouillais mon capteur des couleurs de la forêt au crépuscule, j’avais vaguement conscience de rechercher un velouté, une palette déjà rencontrés. De retour à la maison, c’est en visualisant mon image que j’ai retrouvé à qui je pensais en appuyant sur le déclencheur.

Souvenirs de Louis Toffoli

Retour en arrière… 😉 Je suis née à une époque où partout, dans les logements privés, dans les salles d’attente, fleurissaient en abondance les lithographies, posters, tapisseries… d’un certain Louis Toffoli. Je vous avoue que je n’étais pas une inconditionnelle. Et pourtant, je me rends compte qu’à mon insu, le peintre a gravé quelques traces dans ma mémoire, et c’est à lui que j’ai certainement pensé, hier soir, en recherchant ce rendu coloré et ouaté, ce « dessin photographique » graphique et épuré où les formes géométriques se superposent et se fondent en transparence, et cette construction tendue vers la lumière.

Les lignes de mes fougères raisonnent en écho aux vagues des jonques…

louis-toffoli-jonques-thaies

Rappel: mon exposition Lumière rouge est visible pour quelques jours encore au phare de Verzenay: jusqu’au 3 novembre 2013. Et si vous avez envie d’y aller, ne manquez pas de faire une balade aux Faux de Verzy. L’automne est la meilleure saison pour découvrir ces arbres extraordinaires.

 

8 Comments

  • essere

    Tu es parvenue à nous faire une photo-peinture dont tu as le secret. On peut y voir des voiles de bateaux ou (c’était ma première impression) un nuage d’oiseaux de belle envergure. En tout cas, ça parle à notre imaginaire.
    Tu fais partie de ceux qui, s’inspirant de la nature, parviennent à faire des choses originales.
    Je note au passage que ce sont les plus originaux qui citent le plus leurs sources d’inspiration ;).

    Merci encore pour ce bel article, Cathy, qui me touche d’autant plus que nous sommes de la même génération.

  • Cathy Bernot

    Merci à vous deux pour vos petits mots et votre fidélité!

    @ Philippe: tu ne devais pas beaucoup trainer dans les salles d’attente, alors ;). A moins qu’il ne t’ait pas du tout marqué? J’avoue que je saturais complètement (sans jeu de mots): je le voyais partout. Mais la stylisation de ses scènes et l’utilisation de formes simples en transparence sont restées dans ma boîte à outil ;).

    @ Essere: Tes voiles de bateau rejoignent donc les jonques? 😉 En peinture, la citation des sources est un réflexe, et l’on distingue les travaux d’étude (« à la manière de… ») des créations originales. En photo, pour ma part, j’aime chercher et citer mes influences.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *