Lumière rouge en partance

Lumière rouge: l’aventure continue!

Mon exposition Lumière Rouge reprend la route. Je suis heureuse et honorée que ce soit à l’occasion du festival de Hauteville-Lompnes, dans l’Ain (du 30 mai au 1er juin) : parrainé par des artistes qu’on ne présente plus et qui nous font rêver, et pour le reste, je vous laisse juge du beau programme, en fin d’article 🙂 .

Les photos de ce billet datent des derniers jours: Je crois que la macro au soleil couchant demeurera longtemps synonyme de « ma » macrophotographie nature 😉 .

  • En savoir un peu plus sur mon exposition {LUMIÈRE ROUGE}? Suivez le lien!

natimages-25Rappel: pour quelques jours encore, vous pouvez trouver en kiosque le dernier numéro de Nat’images, dans lequel je publie 8 pages d’images et de conseils sur le sujet.

Une autre photo de pissenlit au crépuscule à découvrir dans le blog? 

festival-hauteville-lompnes-1 festival-hauteville-lompnes-2

Je suis dans les préparatifs et je me réjouis du départ imminent 🙂 . Ce sera l’occasion de découvrir de nouveaux univers photographiques, d’autres artistes, échanger avec les visiteurs, retrouver des amis et rencontrer IRL des amis virtuels : ce sont toujours d’excellents moments, indispensables et qui nous rappellent que la photo nature, ça n’est pas seulement un travail solitaire au fond des bois, mais que cela se nourrit aussi de tels échanges 🙂 . A bientôt!

8 commentaires sur “Lumière rouge en partance

  1. Quel régal, et quel talent d’artiste tu as !
    C’est toujours un plaisir de venir te lire et regarder ton travail, même dans l’ombre 😉 !
    Je te souhaite de bien belles rencontres, en espérant un jour assister à un de tes festival photos !

    1. Oui, on passe notre temps à tourner et retourner des trucs et des machins, tourner en rond, tourner des bagues de mise au point… Faut bien, si on veut des soleils bien ronds sur les photos 🙂

  2. Eh, bien c’était en effet très chouette !
    Plein de belles expos. on pouvait y rencontrer des exposants produisant des choses très variées et de grande qualité artistique. Des approches différentes et à la fois toutes inspirées par l’amour et le respect de leur sujet, la nature.
    Je vais en oublier donc je ne vais pas citer toutes les expos qui m’ont marqué en plus de celle de Cathy. Bravo tout de même à Jean -pierre Frippiat. et ses « Plumes de Brumes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *