• Formation macro : stages individuels 2018

    Bientôt le printemps ! Si, si ! Même si on a encore un peu de mal à y croire, dans quelques semaines, on pourra retrouver le plaisir des sorties nature. Il est donc temps pour moi de vous parler de ma saison de stages 2018, mais aussi de faire un petit bilan sur l’année 2017. Les premiers stages macro nature 2017 : c’était la première année que je proposais ce type de formations, sans trop savoir ce que ça allait donner. Et puis, tout s’est fait tout seul, très simplement. Les réservations se sont succédées toutes seules, avec de belles rencontres à la clé. La surprise de mettre un visage…

  • yoga

    Confidences entre festival et yoga…

    Comme le temps passe vite lorsqu’il est bercé de douces énergies ! De retour de Montier : Le festival de Montier en Der, c’était il y a deux semaines. Déjà !!! Ce fut un très beau festival ! Que de bons moments, d’échanges si riches et bienveillants à l’égard de ma toute nouvelle exposition D’horizon en Abstraction ! Un grand merci à vous toutes et tous pour votre venue ! Ce fut un plaisir sincère de vous revoir ou de faire votre connaissance dans la vraie vie. Un seul regret, comme à chaque fois : être trop sollicitée et ne pas parvenir à prendre plus de temps avec chacun d’entre…

  • D’horizon en abstraction à Montier

    C’est la troisième fois que je m’apprête à exposer à Montier en Der. Et pourtant, à chaque fois c’est pareil : des tas de choses à faire au dernier moment, et ce stress à l’idée de partager soudain avec vous tous ces images et ces projets portés toute seule pendant des mois et même des années… Je suis heureuse et fière que ma nouvelle exposition ait retenue l’attention du festival, et très impatiente de vous la faire découvrir ! En voilà quelques images, mais la plupart de mes photographies inédites ne sont pas encore en ligne. Priorité à la vraie vie : j’en réserve la primeur aux visiteurs de ce…

  • Comment j’ai choisi mon papier ? L’hahnemühle photo rag satin

    Imprimer ses photos pour une exposition : sur quoi ??? Un petit billet pour vous parler d’un sujet abordé par nombre de mes stagiaires : «Sur quoi imprimer???» En effet, dès que l’on veut passer de l’image virtuelle à la photographie dans toute sa réalité matérielle se pose la question du choix du support d’impression. Les familiers des festivals photo nature ont constaté que la grande majorité des tirages que l’on peut y voir sont ce que l’on appelle des tirages papier sur dibond (une plaque à base d’alu, qui est très fine et indéformable, contrairement au bois ou carton-plume, par exemple. Les avantages sont donc sa résistance et sa finesse. Les inconvénients étant son…

  • Jardins de Valloires | Photos de fleurs

    Petite étape aux jardins de Valloires cet été, avec un guide tout plein de sensibilité et de connaissances ! Ces jardins furent un réel coup de coeur : havre de sérénité, qui m’a donné envie de renouer avec la macro rapprochée de fleurs, un exercice que j’ai tendance à délaisser, et qui pourtant est très apaisant pour l’esprit. Allez, place aux images, que je vous livre en silence, en un gros bouquet pastel. Vous y reconnaîtrez au passage l’hortensia, l’anémone du japon, incontournable en cette saison, le rudbeckia…  J’aurais aimé partager avec vous les parfums du lieu, et le doux contact du sol sous les pieds nus. Info : Les stages photo…

  • Photos de la côte d’Opale | Baie d’Authie

    … Ou « Parfois, je fais des photos sans bouger !! Si, si !!! «  Retour sur un séjour dans le Pas de Calais. La côte d’Opale est la plus belle à mes yeux ! Pas objective, je vous l’accorde. J’aime cette région où j’ai passé de si beaux moments durant mon enfance. J’y ai appris à m’émouvoir d’une brume, d’un ciel ardoisé, de ces vert-opale si caractéristiques qui teintent l’horizon ou les graminées des dunes. Ces vacances furent sous le signe de la lumière. Des soirs en bord de mer à regarder le ciel et la mer se parer de couleurs époustouflantes. Parfois sous un vent si fort que les oreilles vous…

  • angelique

    Macro fleurs d’été : lumière sur les ombellifères (apiacées)

    Ça n’est pas encore la fin de l’été, et pourtant, peu à peu, le petit peuple s’essouffle. Déjà moins d’insectes. Libellules et papillons ne fourmillent plus au moindre mouvement d’air. Ils se cherchent dans les herbes sèches. Ici, un collier de corail salue le soleil. Un peu plus loin, un sympétrum virevolte. Discrets. C’est au tour des mantes religieuses d’entrer en piste, toisées du regard par des dizaines d’argiopes frelons, cette année. Et puis, il reste les brèves rencontres qui, l’air de rien, nous émeuvent à chaque fois. Un reflet, une lumière, la courbe d’une fleur. Rien qu’une fleur toute simple. Tout en élégance. Ceux qui me connaissent depuis longtemps voient où…

  • Photo papillon : des fleurs vivantes plein le capteur !

    Bonjour à toutes et tous, Oh, comme cet été passe vite ! Entre les stages photo, les gourmandises du jardin à récolter, ma prochaine exposition à préparer… pffff ! A peine le temps de voir passer le temps ! Allez, entre deux stages, voilà quelques images glanées ici et là, histoire de partager avec vous ces balades estivales ! On commence par une belle aventure : un machaon de la chenille au papillon… Pour info : Pour une fois, j’ai eu envie d’appliquer une texture sur la photo de papillon.  Puis place à un papillon plus discret, mais bien plus fréquent que le machaon : l’hespérie sp. et ses grands…

  • Photo macro libellule : journée à émergence

    Le jour où naissent les libellules… Ce jour-là, on sentait dans l’air ce petit parfum d’émergence si caractéristique… Je ne saurais pas trop comment le décrire. Un soupçon de soleil, le fond de l’air plus pimpant que d’habitude, une légère excitation dans l’atmosphère, comme si les petites voix des larves de libellule au fond des mares, réclamaient soudain de sortir de là, de cette eau sombre pour enfin vivre l’ivresse du premier vol… Bref, mon intuition et moi étions convaincues que ce jour-là allait être un beau jour plein d’émotions ! A peine arrivée, voilà que quelques libellules à 4 taches encore toutes jeunes fleurissent les hautes tiges des graminées et…

  • Des orchidées et des papillons

    Petite parenthèse fleurie : entre les premiers papillons et la seconde vague d’éclosion des orchidées sauvages, la campagne nous offre des tas de nouveaux sujets pour nourrir notre capteur ! 🙂 Macro papillon et orchidée sans paroles… Quelques portraits de ces derniers jours. Belle semaine à toutes et tous ! (Clic sur une photo pour afficher en grand) • Stages photo macro nature : http://www.cathy-bernot.com/stage-photo-prestations-particuliers/

  • Raphidie

    Macro photo nature d’insectes

    … Sortie macro au bord de l’eau Pfff !!! Le temps file ! Surtout au soleil… Les premiers stages se sont bien déroulés. C’est un vrai plaisir de faire à chaque fois une rencontre, et de partager tout ce que l’on peut en quelques heures ou quelques jours : des astuces, des sujets, des conseils pratiques, mais aussi des moments de contemplation d’une nature toujours imprévisible tout en échangeant sur la photographie. Et puis, je commence également mes premiers coachings à distance. Là encore, découvrir l’univers de quelqu’un, conseiller dans la bienveillance, pour l’aider à tracer son propre chemin est à la fois touchant et très intéressant. Sans parler de…

  • Déstockage : Vente de tirages d’exposition

    Déstockage | Des photographies 100% nature à (s’)offrir :  Je mets en vente à prix coûtant les tirages de mon exposition « Une Nature Aquarelle« . 6 photographies sont encore disponibles : format 50×70 (55×75 avec l’encadrement), impression haute qualité (Déclic éditions • Pascal Bourguignon) sur un beau papier épais fine art Canson aquarelle texturé contrecollé sur une plaque de dibond (aluminium) indéformable et encadré par une caisse américaine en bois naturel (voir en fin d’article les tirages en situation d’accrochage). En un mot : les tirages sont proposés encadrés prêts à être accrochés. Ils sont signés non numérotés. Ils sont vendus à 170 € (comparatif : prix sur commande d’un tirage en édition limitée signé numéroté dibond et caisse américaine : plus de 500 €). Les…

  • photo macro émergence libellule

    … Puis vient le temps des libellules…

    Dans mon précédent article, je vous ai raconté pas à pas comment je suis parvenue à dénicher cette libellule émergente sur un nouveau site. Aujourd’hui, fini le blabla. Voilà la suite, le point d’orgue de cette jolie sortie photo en images : ma toute première émergence de libellule de l’année. J’espère que d’autres images suivront bientôt ! Une cordulie bronzée (Cordulia aenea) émergente étape 1 La larve a quitté le fond de l’étang au petit matin et s’est hissée sur une herbe. Puis, la future libellule s’est extraite de son exuvie (la « chrysalide » que l’on voit sur la photo). Son corps est encore mou, translucide et tout replié sur lui-même.…

  • Prologue : en attendant les émergences…

    Petit florilège de ma dernière sortie photo. j’ai eu envie de partager avec vous ce moment, mais aussi de donner la parole aux modestes et aux mal aimés qui hantent les berges, et demeurent souvent invisibles aux capteurs des photographes tout occupés à traquer la grosse libellule ou le papillon. J’arrive au bord de l’étang. C’est toujours excitant, de découvrir un lieu inconnu ! Encore plus lorsque l’on sent dans l’air quelque chose de nouveau. Du soleil. De la rosée scintillante. L’aubépine qui diffuse ses fragrances à la brise légère. Et puis aussi ces infimes signaux du grand bouleversement sur les berges : les insectes sont là, nombreux,  encore endormis ou…