• Aqua-blues

    Hors-série : une photo esquissée, prise il y a quelques jours, en plongeant mon objectif dans un fossé plein d’eau. Impression d’herbes qui bruissent au vent. Vestige solitaire à fleur d’eau. L’ombre gribouille la brume. Une langue de terre sombre abrite les graines d’une saison nouvelle.  Belle semaine à toutes et tous!

  • Papillon aurore et fleur de cardamine

    Orchidée sauvage orchis mâle, aurore et cardamine

    Orchis mâle (Orchis mascula) : la première orchidée sauvage | Macrophotographie Comme chaque année, la première orchidée sauvage à fleurir dans ma campagne est l’orchis mâle : une jolie grappe de fleurs rouges, dont la couleur varie du pourpre le plus foncé au rose très pâle, et même parfois au blanc pur. Déjà, les orchis pourpres s’apprêtent à lui disputer la vedette, tandis qu’en sous-bois, les discrètes listères et ophrys mouches entrent elles aussi dans la danse. Alors, vite, avant qu’elles ne soient toutes fanées, voilà une première série d’orchidées printanières orchis mâle. Lumière douce, contrejour de fin de journée, pour des photos pimpantes et printanières tout droit sorties de…

  • Primevère élevée ou Primevère des bois (Primula elatior)

    fleurs de printemps : Primevère anémone gui

    Une nature aquarelle – macro florale Fleurs sauvages de printemps Au printemps, chaque année, c’est le même rituel. Pendant quelques petites semaines, les arbres encore nus laissent la lumière du soleil pénétrer le sous-bois. Vite, vite! De nombreuses fleurs printanières n’ont que ce bref laps de temps pour s’épanouir! C’est le cas de la pervenche major, de la jacinthe des bois, de plusieurs espèces d’anémones, ou encore de la primevère des bois, proche cousine du coucou des champs. Lorsque les arbres auront déployé leurs feuilles, la canopée replongera le sol des forêts dans l’obscurité jusqu’à l’hiver prochain. Voilà sans doute mes dernières photos de fleurs précoces. Les orchidées sont déjà en boutons et…

  • Ficaire, fleur jaune en forêt

    Fleur improbable : la ficaire nocturne

    Il y a quelques jours, partie arpenter de nouveaux sous-bois, je suis tombée sur un tapis de petites fleurs toutes simples  : des ficaires fausses renoncules. Une de ces espèces sauvages sans prétention, boudées par la plupart des photographes nature. Peut-être est-elle trop commune? Pourtant, ce sont ces sauvageonnes qui embellissent notre quotidien. Elles sont là, juste sous nos yeux à chaque instant, véritables baume à la grisaille intérieure et extérieure. J’espère ne jamais perdre cette capacité à m’émouvoir à la vue de ces plantes banales qui nous entourent. On se sent tellement vivant(e), tellement ancré(e) dans notre monde, dans le présent, lorsqu’on prend le temps de regarder autour de soi, plutôt que d’imaginer…

  • Anémone sylvie // Une nature aquarelle

    Le printemps peine à s’installer… Certes, la douceur est là. Mais où sont les rayons de ce soleil impatient qui nous surprend au sortir de l’hiver? Où est donc cette lumière toute scintillante de rosée qui fait cligner des yeux alors que l’on retrouve tout juste le goût des longues marches le nez au vent? Le temps d’une éclaircie toute relative, je suis allée à la rencontre de timides anémones sylvie, plaquées au sol à l’abri d’un vent de mars à faire fuir les premiers citrons et paons du jour. Une petite série dans la lignée de ma galerie # Une nature aquarelle # à retrouver en compagnie d’autres photos d’anémones ici :…

  • heure bleue paysage romantique

    L’hiver en bleu garance…

    …  Un soir en 3 temps L’heure bleue me poursuit! Non, pas l’heure bleue. Mais plutôt cet instant qui la précède, où dans un dernier sursaut de vitalité, le ciel s’enflamme une seconde fois. Vous n’avez jamais remarqué que le couchant se décline en deux temps? Premier temps : l’horizon avale le soleil. Puis vient une période incertaine, entre deux mondes, que l’on appelle souvent à tort « heure bleue« , alors qu’elle serait plutôt une « heure grise« , entre chien et loup. Il faut savoir attendre. Car un peu plus tard, avec un peu de chance (ou d’intuition météo), le ciel nous offre souvent un joli rappel : il s’enflamme pour la seconde fois,…

  • Fleurs d’hiver

    La nature est encore en dormance. Les feuilles tombées sont devenues humus depuis des semaines déjà. Les fleurs séchées craquent encore à la lumière du soir, dans une ambiance mordorée.  Même au plus morose de l’hiver, la nature est un merveilleux filtre qui sait nous montrer la beauté du monde… J’espère que vous me pardonnerez ma rareté ici… L’hiver grisouille n’est pas très motivant. Et je vous avoue que je passe beaucoup de temps dans un tout autre registre : la photo studio, culinaire et nature morte. J’ai réuni mes photos culinaires dans une galerie indépendante visible là : Les photographies des recettes. Pour le reste de mes photos en intérieur et abstractions,…

  • horizon bleu garance

    En attendant l’heure bleue

    Des filés d’arbre juste avant l’heure bleue Inlassablement, je marche en quête de la lumière d’hiver. Puis vient l’instant de s’arrêter. Respirer. Sentir ce souffle qui nous maintient à la verticale. En vie, tout simplement. Expirer. Exprimer d’un trait, d’un geste, la vitalité qui murmure sous nos pieds. Cette terre noire d’hiver n’est ni silencieuse, ni monochrome. Elle est discrète. Un temps pour se taire. Pour sentir intimement l’arbre se courber sous le gel et la haie ployer sous le vent. Je vous propose aujourd’hui quelques-unes de mes dernières images extraites de ma série Horizon Bleu Garance. Des arbres qui filent, des lignes de lumière qui balaient l’horizon, le geste qui parfois…

  • carte de voeux 2016

    Meilleurs voeux

    2016 est déjà là! Il est grand temps de vous souhaiter à toutes et tous une année nouvelle toute douce, plus sereine et lumineuse que ne le fut l’année passée. Regardons devant nous, traçons notre chemin chacun à notre manière, œuvrons dans la compassion, sans oublier que le plus important dans tout ça, reste l’amour. De l’autre. Des autres. De la vie. Mais aussi de soi. Que vos rêves se réalisent! Et que la lumière s’imprime avec élégance et émotion sur nos capteurs… parce qu’il n’y a pas que la photo dans la vie, mais c’est important quand même!  😉

  • Abstraction intérieure

    Hors nature : abstraction et cristal Retour à mes amours hivernales : l’abstraction autour d’objets divers. Divers oui, mais pas n’importe quels objets : des objets qui ont une histoire, un vécu, patinés, fabriqués à l’ancienne, et dont on aperçoit ici ou là la marque des artisans qui les ont façonnés. Et puis, la photo n’est-elle pas un merveilleux moyen de faire revivre ces vieux trucs charmants et désuets hérités des générations passées et dont on ne sait que faire? Je vous propose aujourd’hui de faire le tour de ma vieille carafe en cristal taillé. De la regarder de si près que la forme se perd au profit de la ligne colorisée…

  • Baie d'églantine

    Un soir d’hiver au pied de l’églantier

    Les sujets sont rares, mais les heures passées au coeur de la nature conservent tout autant de valeur, même si l’appareil photo reste au repos. Je suis quand même allée aérer mon capteur il y a quelques jours! L’hiver n’est pas une saison morte! Tout juste un peu en dormance, sous sa robe monochrome. Monochrome? Pas tant que ça si l’on y regarde de plus près… C’est au pied de la haie que j’ai découvert toutes ces couleurs résiduelles. Une haie naturelle, grillagée de prunelliers, d’aubépines et d’églantiers, enguirlandée de lierre en fleurs et de gui. Autant de réserves de nourriture pour le merle moqueur et ses comparses. Autant de taches de couleur qui prouvent…

  • Pas trop envie…

    Me voilà de retour ici. Peu encline à rédiger des articles en ce moment… Les raisons? Elles sont multiples, à commencer par le manque de temps. Et puis, il y a cette indicible tristesse liée aux événements, qui annihile mes envies d’écrire. Ne pas se replier sur soi. Juste se souvenir. Lucidité acceptable. Vivable. Repousser les ombres par de petites fenêtres de lumière… Dire que c’est par ces mêmes mots que j’ai à plusieurs reprises défini mon intention, pour mon exposition Horizon Bleu Garance! Pas de repli sur soi. Fuir les appels au rejet de l’autre. Juste vivre en conservant son amour et son respect de la différence et de la diversité. Stop!…

  • Festival photo nature de Vourles

    Vourles, vous connaissez? Pas encore? Je suis prête à parier que très bientôt, ce nom sera familier à tous les amateurs de photo et de nature ! Car la première édition de ce festival photo promet d’ores et déjà de beaux moments d’émotion et de convivialité. Presque un an après son inauguration, à Montier en Der 2014, je m’apprête avec enthousiasme et impatience  à raccrocher mes Horizons bleu garance à Vourles, aux portes de Lyon. C’est avec grand plaisir que je vous y raconterai de vive voix les coulisses de cette série que je poursuis depuis plusieurs années, et qui me poursuit en retour! Impossible de manquer cette première édition d’un tel festival tout…

  • lépiote champignon

    Photo d’automne : champignon & Co

    C’est l’automne ! Le temps des lumières d’or, des parfums boisés au petit matin brumeux, des paniers pleins de cèpes et des expositions photos. Avec tout ça, j’ai du mal à rester assise face à la toile. Voilà malgré tout un  petit florilège de mes dernières sorties photos : champignons, baies, soleil rouge, des sujets de saison! Parenthèse : par manque de temps, j’ai cédé à la facilité et je publie souvent un peu plus tôt mes photos et infos sur ma page Facebook, si vous souhaitez m’y rejoindre… Photo champignon : la macro le nez dans l’humus Les baies et petits fruits Certaines baies sont comestibles, comme ces prunelles et ces petits fruits rouges…