En attendant l’heure bleue

horizon bleu garance

Des filés d’arbre juste avant l’heure bleue

Inlassablement, je marche en quête de la lumière d’hiver. Puis vient l’instant de s’arrêter. Respirer. Sentir ce souffle qui nous maintient à la verticale. En vie, tout simplement. Expirer. Exprimer d’un trait, d’un geste, la vitalité qui murmure sous nos pieds. Cette terre noire d’hiver n’est ni silencieuse, ni monochrome. Elle est discrète. Un temps pour se taire. Pour sentir intimement l’arbre se courber sous le gel et la haie ployer sous le vent.

Je vous propose aujourd’hui quelques-unes de mes dernières images extraites de ma série Horizon Bleu Garance. Des arbres qui filent, des lignes de lumière qui balaient l’horizon, le geste qui parfois dessine un réel estompé, parfois se laisse aller à une pure abstraction.

Clic indispensable sur les images pour les voir en plus grand!  

4 commentaires sur “En attendant l’heure bleue

  1. C’est magique! Les 2 premières font écho à certaines photo de ton expo « Horizon bleu garance » par l’effet matière. la 1ère en particulier me fait penser à un froissé de soie. quelle belle maîtrise du filé!
    Bravo et à bientôt.

  2. Mieux vaut tard que jamais : je vous réponds enfin.
    Tout d’abord, un grand merci pour votre présence et votre fidélité 🙂

    @ Philippe : Oui, moi aussi, j’aime bien celle-là : un geste tout doux, tout simple en apparence, un balayage de l’horizon 🙂

    @ Christine : oui! les seules couleurs chaudes de l’hiver! 🙂 Bises

    @ Madeleine : Oui, c’est vrai. Et comme tu as pu le voir « en vrai », celles-là aussi perdent énormément en petit 😉 A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *