cathy bernot photographe nature
Floralie

Parler avec les fleurs: glycine et rhododendron

Un petit tour sur mon blog, entre deux festivals. Je vous donnerai un petit aperçu groupé de ces deux weekends après le festival de Scy-Chazelles. En attendant, et parce qu’il pleut à en faire déprimer tout photographe nature (et sans doute les autres aussi), j’avais très envie d’éclairer un peu le blog avec la fin d’après-midi douce et lumineuse qui a suivi l’installation de mon exposition à l’Arboretum des Barres.

Un arboretum, c’est déjà un paradis en soi! Mais lorsqu’on a la chance de le visiter en pleine floraison des glycines, des aubépines, des rhododendrons et de dizaines d’autres buissons à fleurs, c’est un enchantement de couleurs et d’odeurs…

Peu de photos cependant: je n’avais pas vraiment la tête à ça. Et comme j’avais besoin de photos de making off, même si je déteste me retrouver épinglée sur un capteur, j’ai profité des lieux pour que mon complice de festivals préféré réalise quelques images plus ou moins à mon insu.

Bavardage entre amies dans la glycines

cathy bernot photographe nature
Ecouter le chant des glycines

Ceux qui m’ont vue travailler, ou ceux qui sont allés jusqu’au bout des bonus du film Les secrets des photographes animaliers le savent: lorsque je photographie, je parle aux petites bêtes...

Et voilà que cette photo révèle que je ne m’arrête pas aux insectes. Je l’avoue: je parle aussi aux fleurs… Tout doucement, pour ne pas les effrayer. Je leur dis « S‘il te plait » et « Merci » pour les images, l’émotion et les effluves qui ramènent de vieux souvenirs. Ne le répétez pas!  

Cette photo est destinée à être utilisée en vignette, d’où l’envie de chaleur et de peps dans les couleurs! Ci-dessous, une seconde photo un peu plus nature du décor féerique dans lequel nous nous sommes baladés ce vendredi soir…

Photographier les fleurs à l'arboretum
L’arboretum en fleurs

Floraison des rhododendrons

Une dernière image? Cette fois, c’est moi qui suis derrière l’objectif, plongée non pas dans la glycine mais dans une collection de rhododendrons.

rhododendron ou arbre à roses
Rhododendron ou arbre à roses

En théorie, je ne suis pas très fan de rhododendron: j’habite une région calcaire, ce que déteste cet arbuste. Et ici, les rhododendrons que l’on rencontre pourtant par dizaines se résument à des arbustes chétifs et poussiéreux, qui végètent dans une terre qui ne leur convient pas. Alors que là-bas, dans un sol adapté, cette jungle multicolore de rhododendrons m’a vraiment séduite!

J’ai orienté la fleur de ma photo vers la gauche tout à fait volontairement… Hélas, elle n’a pas trop de raisons de se tourner vers l’avenir (la droite) qui s’annonce désespérément gris et pluvieux. Elle fait comme moi: elle se retourne en arrière en repensant avec nostalgie aux rares parenthèses ensoleillées de ces dernières semaines…

Allons, gardons le moral! Le mois de juin sera beau!

Et d’ici là, rendez-vous le weekend prochain en Lorraine au festival photo nature de Scy-Chazelles : plutôt que de se morfondre sous la pluie, ça sera l’occasion de découvrir le travail de photographes natures passionnés et de discuter avec les auteurs!

Natur'Emotions Festival photo Scy-Chazelles

  • Le flyer en PDF: Un résumé du festival et la liste de tous les photographes invités, animations et conférences ( Florent CARDINAUX, Stéphane HETTE, Cathy BERNOT, Noël BRION et Raphaëlle STRACH, Les photographes de l’espoir et l’association Déclic Nature, Valérie CHARLIER, Denis FOGELGESANG, Audrey GARCIA, Olivier GARCIA, Fabien GREBAN, Olivier LIEVIN, Brigitte RAMEL, Didier ROBERT et Annick GAUTHIER, Marco SABBADINI, Jean-Marie SEVENO, Bertrand KURTZEMANN (SJNM) …)
  • Le dépliant PDF:  toutes les infos, itinéraire, photographes-exposants, animations et conférences. N’hésitez pas à le diffuser autour de vous!

8 Comments

  • Nathalie

    Bonjour Cathy,

    Je suis arrivée sur ton blog bien après l’article du film ! C’est une expérience extraordinaire 🙂
    Tu as raison,cela fait du bien d’avoir un peu de couleur et de lumière. Faute de soleil dimanche, j’ai photographier les oiseaux tout mouillés ! C’est aussi amusant….. mais si on peur éviter ce genre de répétition !

    Bonne continuation

    • Cathy Bernot

      Bonjour Nathalie,
      Oui, participer au « casting » de ce troisième volet du film, ça a été une belle aventure 🙂 qui se poursuit d’ailleurs dès samedi prochain: j’ai oublié de le mentionner dans l’article, mais le film sera projeté au festival de Scy-Chazelles, suivi d’un échange en présence du réalisateur et d’au moins 3 des photographes du documentaire: Jean-Marie Séveno et moi qui exposons aussi sur place, Guillaume François, qui sera certainement là, et je n’oublie pas de citer Florent Cardinaux, lui aussi exposant, et qui a participé au second volet du documentaire.
      Je suis plutôt réservée, alors, c’est toujours avec un peu de stress que je fais face au public 😉 Mais ce sont toujours des moments d’échanges sympas, et avec la présence d’amis photographes sur scène et dans la salle, c’est bien plus zen ;-).
      Merci pour ta visite, et bonne fin de semaine à toi.

  • Essere

    Sympa de voir des photos de l’artiste. En plus la photo qui suit est superbe. Les matières sont très veloutées, c’est chouette !
    Vivement Samedi, à Scy-Chazelles.

  • Christineeeee

    J’aime beaucoup ton tête à tête avec les grappes de glycine : mais que te racontent-elles ? (il est vrai que le langage des fleurs n’a pas encore de traducteur, seuls ceux qui savent écouter en comprennent le sens).

    Biseeeeeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeee

  • ronan

    Bah, il ne faut pas t’en faire, il y en a bien qui parlent à l’oreille des chevaux…
    Moi je m’excuse bien avant d’abattre un arbre (mais il ne faut pas le dire non plus 🙂 ) . Sans doute un côté indien remerciant la terre nourricière qui traîne…
    Bon festival à toi !!

  • Cathy Bernot

    Merci à tous pour vos petits mots, et aux visiteurs silencieux que j’ai eu le plaisir de rencontrer ce weekend pour leur présence et leur regard. Ce fut un beau moment, plein de belles rencontres 🙂

    @ Aiolos: ça n’est que partie remise, j’espère 😉

    @ Ronan: moi aussi, je parle aux arbres qui vont tomber. Mais une fille qui fait son bois, c’est peut-être encore + barré qu’un photographe qui parle aux fleurs, alors je ne le dis pas 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *