• grues-lac-du-der

    Lac du Der, grues et pollution

    Balade au lac du Der (presque) au printemps Deux jours de beau temps à musarder sur les berges du lac du Der. A chercher de l’oreille et du regard les dernières grues sur le départ. Les grues se regroupent A sourire au dernier soleil d’hiver – au premier soleil de printemps? – Et puis attendre que la lumière courtise enfin l’APN. Scintillements dans la roselière… Le miroir de l’eau griffé d’encre de chine… De petits pensionnaires aux 4 coins du lac Pollution : lorsque les particules filtrent le soleil Le soir venu, un gros soleil rouge disparaît derrière les arbres. Trop gros le soleil! A cause d’un filtre de particules en train…

  • paysage-brume-marais-champagne

    Soleil d’hiver

    Balade au plat pays de Léon Spilliaert Un soleil rouge… C’est en hiver que le soleil s’apprivoise: c’est là qu’il est le plus beau sur la plaine. Tard levé, tôt couché. Souvent la seule touche de couleur de notre journée. Bien sûr, je ne suis pas prête à abandonner mon travail sur le soleil rouge en macro! Cela ne m’empêche pas de poursuivre d’autres voix: des voix lunaires, surgies des brumes qui enveloppent les marais de Champagne, nées de l’humeur de ceux qui ont peint cette lumière du nord qui m’est chère, et tout simplement cette petite voix intérieure qui me ramène encore et toujours à mes premiers outils picturaux: plumes,…

  • Goutte d’eau, perle de rosée

    Hier matin, il y avait un petit parfum de finitude dans l’air. Soleil, chaleur, on aurait pu se croire au coeur de l’été. Pourtant, il y a des signes qui ne trompent pas! Les papillons se font rares. Les libellules aussi: quelques agrions, quelques symetrums un peu hagards. Et puis, il y a cette brume qui montait en fumerolles de l’étang et des lisières, cette rosée scintillante qui n’existe qu’en automne. Autant d’indices qui laissent transparaître sous la terre durcie par l’estive les premières effluves automnales. Plutôt que de tenter de figer sur mon capteur la fin d’une saison, j’ai délaissé les dernières libellules pour me plonger au coeur des premières…