• saule têtard reflet

    Saule têtard, peuplier et saule pleureur

    Des photos au bord de l’eau… Un petit méli-mél’eau de photos prises lors de repérages ou de stages que je propose dans la Marne, pas très loin de chez moi. Pas de blabla, pour une fois. Juste ce fatras aquatique, jeux de filés et de reflets, pour illustrer la richesse photographique de cet endroit. Lors des stages, on apprend non seulement certaines techniques de prise de vue, comme les filés ou les bokehs en macro, mais on apprend aussi à ouvrir les yeux, à repérer des compositions harmonieuses, à se laisser inspirer par une nature toujours généreuse en émotions. De beaux moments vécus avec les stagiaires ! Merci à vous…

  • soleil-printemps-photo-nature

    Le printemps file au soleil!

    Après l’éclipse, j’avais très envie de demeurer en plein soleil. Il faut dire qu’on y a cru, à l’arrivée d’un printemps rayonnant ! On s’est enfin retrouvé bras nus à traquer de l’objectif les premières fleurs, à commencer par la minuscule fleur de noisetier et anémone sylvie. Je vous propose aujourd’hui un petit florilège d’images glanées au cours de ces quelques jours de beau temps de la semaine dernière, histoire de contrer le retour de l’hiver!  Filé de lumière et ciel bleu sur les herbes sèches Au delà des fleurs, il y avait cette lumière qui dorait les herbes desséchées par l’hiver. Crépuscule en rouge et bleu Avec le beau temps est revenue l’envie de…

  • Reflets de lune

    Il suffirait de presque rien… Pour se croire encore en été. Pourtant, le temps file les saisons, implacable. Hier soir, en forêt, impossible de nier l’évidence: l’automne était bien là! Il y avait ce parfum de champignon qui a guidé mes pas vers une ronde de pieds de mouton (Miam 😉 ). Et cette tonalité d’or et de pourpre encore discrète qui coiffe peu à peu le bois. Bientôt, le vert deviendra denrée rare… Le temps file de l’été à l’automne Je voudrais tant partir coiffée de lune sous le ciel vagabond ! Tagami Kikusha-ni (1753-1826 ) Lorsque la lune roule sur la mare J’avais besoin de faire le vide. De revenir à l’essentiel: de l’ombre,…

  • cascade-eau

    Rideau rouge et cascade

    Lorsque la lumière imprime sa marque sur le capteur au rythme du geste… Le sujet ne devient-il pas le photographe lui-même, qui bloque sa respiration avant de graver l’image à bout de bras? Ou cherche-il au contraire à s’émanciper du matériel pour devenir un courant d’air et arrêter l’objectif sur l’émotion d’un souffle, d’un parfum, de la couleur explosive d’un des derniers soirs d’hiver? Le Rideau rouge Du bleu au rouge, peu à peu le rideau d’eau s’ouvre sur un crépuscule haut en couleurs. L’eau cascade carmin Soudain une vague de lumières saturées vient balayer la surface de l’étang. La vague a clôt le jour. L’heure bleue s’annonce.  Les photos…

  • Aqua-graphisme: photo à fleur d’eau

    Reflets, flares, gouttes… sous l’oeil de l’objectif macro Puisque la météo reste désespérément bloquée sur nuages et pluie à tous les étages, j’ai eu envie de surfer sur la vague de bruines et d’averses qui commence sérieusement à détremper les chemins pour vous proposer une petite série d’aqua-planning estival. Des bulles d’or et d’argent Clic obligatoire sur les photos pour afficher en plus grand Juste des ombres, des reflets, des couleurs mouvantes, des écus d’or et des poissons d’argent… Des photos d’étranges silhouettes qui flottent à la surface de la mare, et qui souvent disparaissent dès que l’on colle son oeil dans le viseur. Fleur aquatique Parfois, une simple lentille…

  • goutte-eau-macro

    Histoire d’eau

    Lorsque la macro rime avec reflets sur l’eau… Vous commencez à le savoir: c’est les pieds dans l’eau que je me sens le mieux! Et pas seulement pour traquer la libellule émergente. Parfois un reflet, un rayon de soleil, un scintillement suffisent à interpeller mon capteur, comme le montrent les deux photos que je publie aujourd’hui. Deux photos prises au bord de l’eau, réunies autour de la quête d’ambiance et des flares et pourtant très différentes l’une de l’autre. Macro solaire: Une photo de plus pour ma série Naga Oban: des scintillements, une lumière dorée qui tourbillonne comme un nuage de lucioles un soir d’été. Atmosphère éphémère. Les insectes bourdonnent encore.…

  • flare-reflet-eau

    D’encre, de lumière et d’eau

    La lumière! C’est elle le réel sujet de la plupart de mes photos. Qu’elle dessine le contour d’une cordulie en vol ou qu’elle transperce le corps doré d’une libellule prête à s’endormir, qu’elle sculpte plantes ou insectes, ou simplement qu’elle agace mon capteur jusqu’à extraire du lac des créatures fantomatiques, elle ne cesse de me surprendre! J’apprends à lui faire face, à déjouer ses pièges et à lire entre ses lignes changeantes le chant de la terre et celui de la mare. C’est lorsque le monde scintille que l’on a parfois la chance d’apercevoir la longue chevelure d’une Mélusine oubliée. A cet instant, même le geai se tait. On s’arrête…

  • Arbre fantôme, ciel rose et bleu

    Un arbre sous les étoiles

    Un soir, un petit arbre Certains soirs, les arbres se font tordus, griffus, crevassés, menaçants. D’autres fois, ils savent se faire rassurants, compagnons bienveillants de nos échappées aux chiens et aux loups qui hantent la lumière bleue de la fin du jour. Ce soir-là, il y avait un arbre pas bien gros planté au beau milieu de l’horizon, qui agitait ses rameaux encore jeunes au vent glacé. Ses racines frétillaient dans l’eau débordée d’un étang voisin. Oui, l’immersion menace ma campagne, en cet hiver humide. La terre conserve la mémoire et il arrive qu’un marais oublié reprenne ses droits le temps d’un mois de pluie et de neige mêlées. coucher du…