• Stage photo au bord du lac au solstice d’été (22-23 juin)

    🌿  Une petite annonce de dernière minute : nous organisons notre dernier stage Nature en Lien de l’été 2019 le weekend du solstice d’été : du 22 au 23 juin 2019, sur les berges du Lac du Der. Ce stage se déroulera au moment du solstice d’été. Nous célébrerons ensemble la nuit la plus courte de l’année par plusieurs sorties dont une le samedi soir jusqu’au coucher du soleil et même au delà, jusqu’à ce moment magique appelé « Heure bleue ». Dédié au soleil et à l’ombre, ce premier weekend de l’été sera avant tout une rencontre avec la lumière à travers différents sujets photo créatifs. (Détails sur le…

  • saule têtard reflet

    Saule têtard, peuplier et saule pleureur

    Des photos au bord de l’eau… Un petit méli-mél’eau de photos prises lors de repérages ou de stages que je propose dans la Marne, pas très loin de chez moi. Pas de blabla, pour une fois. Juste ce fatras aquatique, jeux de filés et de reflets, pour illustrer la richesse photographique de cet endroit. Lors des stages, on apprend non seulement certaines techniques de prise de vue, comme les filés ou les bokehs en macro, mais on apprend aussi à ouvrir les yeux, à repérer des compositions harmonieuses, à se laisser inspirer par une nature toujours généreuse en émotions. De beaux moments vécus avec les stagiaires ! Merci à vous…

  • coucher de soleil sur l'étang

    Coucher de soleil: de feu et de glace

    Coucher de soleil à l’heure bleue: le retour → Ce n’est pas parce que l’on est au printemps (presque en été) que l’on travaille forcément sur les sujets de saison que sont les libellules ou les orchidées sauvages 😉 → Ce n’est pas parce que cette journée de printemps est une fois de plus ◊ pourrie ◊ froide ◊ venteuse (cocher la bonne réponse, au choix – et si vous êtes de ma région, ça sera les trois 🙁 ) que je publie aujourd’hui ces vestiges de l’hiver. … C’est juste que  je suis clouée devant l’ordinateur, en train d’effectuer différents travaux en attente, dont le développement de ces deux photos… Et oui, un photographe nature ne vit…