• Bleu Garance inspiration Paul Klee

    Cela fait un bon moment que je ne vous ai pas parlé de mon Cabinet de curiosités intérieures… Et pourtant, peintres, poètes, cinéastes… sont toujours aussi présents à nourrir ma photographie nature ! Comme ce soir-là, en lisière de forêt. Une lumière tranchée en rouge et noir, qui offrait la possibilité de filés « durs », gravés dans l’ombre comme l’on grave une carte à gratter ou une peinture à l’huile dans le frais. Voilà comment les poissons rouges de Paul Klee se sont invités en périphérie de ma sortie photo… Des bleu garance inspiration Paul Klee S’inspirer n’est pas copier… C’est se nourrir. Tout comme le corps a un besoin vital…

  • Stage photo nature lac du Der

    Stage photo nature | Lac du Der

    Pfff !!! Le temps passe, il file l’étoffe des jours toujours plus vite ! Très occupée depuis des semaines, avec différents travaux en cours, mes livres d’artiste, mais aussi la préparation de la saison de stages 2019. Stage macro proxi individuel Je reconduis les stages individuels, avant tout macro créative tous niveaux : des stages courts individualisés, dont le programme est établi en fonction de vos propres demandes. Ils se déroulent près de chez moi, dans la Marne 51, pas trop loin de Paris, Nancy, Metz, Reims, Troyes… Vous trouverez les détails des offres de stages photo individuels 2019 là : [Stages photo macro proxi individuels]. Il n’y a plus…

  • stage filé photo nature

    Prochain festival : Hauteville-Lompnes dans l’Ain

    Une petite info déjà largement diffusée sur les réseaux sociaux et même dans les magazines photo : Retrouvez-moi du 4 au 6 mai à Hauteville-Lompnes, dans l’Ain. J’ai le plaisir et le privilège d’être la marraine de la 6e édition du Festival Nature Ain 2018. J’y exposerai ma série « D’Horizon en abstraction«  et côté Livres d’artiste, j’aurai quelques exemplaires à vous proposer : la côte d’Opale, les papillons et les libellules. J’ai hélas eu peu de temps pour créer de nouvelles éditions (et pour info, je ne pourrai pas prendre de commande de livres : seuls les ouvrages sur mon stand seront à emporter).  Vous pouvez retrouver toutes les infos…

  • Arrêter le temps !

    Encore une fois, voilà que je publie en coup de vent un article après des semaines d’absence ! J’en suis désolée, et un grand merci à vous qui me suivez en dépit de mes apparitions totalement aléatoires. Il faut dire que depuis la fin de l’année 2017, c’est un peu la course. Il y a eu le festival international de Montier, puis l’après-Montier avec un succès au delà de mes espérances pour mes livres d’artiste. Et depuis, d’autres projets se mettent en place dans la joie, mais aussi à un rythme trop soutenu pour me laisser du temps pour mon blog. Je n’aime pas parler des choses tant qu’elles ne…

  • Inondations en champagne ardenne

    Les inondations redessinent le monde

    Inondations sur le plateau : la brie champenoise a encore les pieds dans l’eau Les inondations de cet hiver ont donné à ma campagne un petit air de bord de mer et m’ont offert hier soir une séance photo frigorifique que j’ai envie de partager avec vous dans la foulée. Pas de coucher de soleil somptueux. Plutôt un crépuscule tout en douceur et en retenue. Je crois que c’est ce que je préfère. Ces ambiances un peu feutrées, qui hésitent entre le gris et la couleur. Étrangement, cette série de photos s’inscrit dans le prolongement de ma série réalisée cet été sur la côte d’Opale, et que je n’ai d’ailleurs…

  • Comment j’ai choisi mon papier ? L’hahnemühle photo rag satin

    Imprimer ses photos pour une exposition : sur quoi ??? Un petit billet pour vous parler d’un sujet abordé par nombre de mes stagiaires : «Sur quoi imprimer???» En effet, dès que l’on veut passer de l’image virtuelle à la photographie dans toute sa réalité matérielle se pose la question du choix du support d’impression. Les familiers des festivals photo nature ont constaté que la grande majorité des tirages que l’on peut y voir sont ce que l’on appelle des tirages papier sur dibond (une plaque à base d’alu, qui est très fine et indéformable, contrairement au bois ou carton-plume, par exemple. Les avantages sont donc sa résistance et sa finesse. Les inconvénients étant son…

  • Horizon Bleu Garance en vidéo

    Une petite info de dernière minute : Comme je vous l’annonçais dans le dernier article, mon exposition Horizon Bleu Garance est désormais visible au Phare de Verzenay jusqu’au 14 août. Je serai sur place samedi prochain 2 juillet 2016 après-midi. Alors, si vous avez envie de m’y retrouver pour discuter en direct, je vous y accueillerai avec grand plaisir dès 14 heures. N’hésitez pas à me prévenir en commentaire, par mail ou en mp sur Facebook si vous envisagez de venir. A très bientôt au Phare pour certain(e)s d’entre vous, alors ! En attendant, je vous souhaite à toutes et tous une belle semaine et je vous laisse en compagnie d’un…

  • Exposition au Phare de Verzenay

    Il est grand temps de partager les infos relatives à ma prochaine exposition dans le blog ! Horizon Bleu Garance sera sur les cimaises du Phare de Verzenay du 27 juin au 14 août 2016. Si vous aimez cette série, je ne peux que vous conseiller d’aller la voir « en vrai » : les beaux et grands tirages sur papier fine art (oeuvre de Déclic éditions, comme toujours), ça n’a vraiment rien à voir avec une petite photo sur le web ! En savoir plus sur le site du Phare en suivant le lien.  Au plaisir de vous y rencontrer : j’y passerai régulièrement, et je serai sur place le samedi…

  • heure bleue paysage romantique

    L’hiver en bleu garance…

    …  Un soir en 3 temps L’heure bleue me poursuit! Non, pas l’heure bleue. Mais plutôt cet instant qui la précède, où dans un dernier sursaut de vitalité, le ciel s’enflamme une seconde fois. Vous n’avez jamais remarqué que le couchant se décline en deux temps? Premier temps : l’horizon avale le soleil. Puis vient une période incertaine, entre deux mondes, que l’on appelle souvent à tort « heure bleue« , alors qu’elle serait plutôt une « heure grise« , entre chien et loup. Il faut savoir attendre. Car un peu plus tard, avec un peu de chance (ou d’intuition météo), le ciel nous offre souvent un joli rappel : il s’enflamme pour la seconde fois,…

  • horizon bleu garance

    En attendant l’heure bleue

    Des filés d’arbre juste avant l’heure bleue Inlassablement, je marche en quête de la lumière d’hiver. Puis vient l’instant de s’arrêter. Respirer. Sentir ce souffle qui nous maintient à la verticale. En vie, tout simplement. Expirer. Exprimer d’un trait, d’un geste, la vitalité qui murmure sous nos pieds. Cette terre noire d’hiver n’est ni silencieuse, ni monochrome. Elle est discrète. Un temps pour se taire. Pour sentir intimement l’arbre se courber sous le gel et la haie ployer sous le vent. Je vous propose aujourd’hui quelques-unes de mes dernières images extraites de ma série Horizon Bleu Garance. Des arbres qui filent, des lignes de lumière qui balaient l’horizon, le geste qui parfois…

  • Festival photo nature de Vourles

    Vourles, vous connaissez? Pas encore? Je suis prête à parier que très bientôt, ce nom sera familier à tous les amateurs de photo et de nature ! Car la première édition de ce festival photo promet d’ores et déjà de beaux moments d’émotion et de convivialité. Presque un an après son inauguration, à Montier en Der 2014, je m’apprête avec enthousiasme et impatience  à raccrocher mes Horizons bleu garance à Vourles, aux portes de Lyon. C’est avec grand plaisir que je vous y raconterai de vive voix les coulisses de cette série que je poursuis depuis plusieurs années, et qui me poursuit en retour! Impossible de manquer cette première édition d’un tel festival tout…

  • A l’encre du soleil // Apollinaire à l’horizon bleu garance

    Comment ai-je découvert fortuitement que le poète Guillaume Apollinaire veillait dans l’ombre sur mes Horizons bleu garance?… Vivre un ciel écarlate d’hiver, au vent qui glace les os, ne laissant que le souffle pour chauffer les corps et les coeurs, Laisser son regard glisser sur cette plaine de marne, qui conserve en son sein tant de souvenirs de guerre, Ce sont là des émotions fortes! L’instant se perd dans le temps. On oublie où l’on est, l’obscurité estompe le modernisme et recrée les fantômes du passé. L’or du couchant porte en lui le souffle du prochain printemps. Je me nourris de ces émotions pour créer mes Horizons bleu garance. Il y…

  • Exposition à la librairie La Cédille

    Horizon Bleu Garance en estive J’ai raccroché mes Horizons Bleu Garance dans mon département depuis le mardi 23 juin, premier jour officiel de cette exposition, qui se poursuivra jusqu’au 1er août  tout l’été. Edit // prolongation :  l’exposition demeurera sur les cimaises de la librairie jusqu’à la fin du mois d’août. N’hésitez pas à y aller : accueil chaleureux garanti et quoi de mieux qu’un détour en librairie pour choisir un bon bouquin à lire sur les berges du lac du Der si proche? Où ça? A la librairie La Cédille de Vitry Le François (Marne), que je remercie chaleureusement au passage d’accueillir mes photos. L’entrée est libre et gratuite. N’hésitez pas à m’envoyer un…

  • festival-photo-tignecourt

    Horizon Bleu Garance à Tignécourt

    Après Montier en Der, le prochain lieu d’exposition de mes Horizons Bleu Garance sera le festival de Tignécourt (Vosges), festival bien connu des photographes de nature. Je suis très heureuse de faire partie de cette sélection 2015, aux côtés de photographes et amis que j’apprécie beaucoup.  Au plaisir de vous y retrouver ! 🙂 Rendez-vous les 11 et 12 avril 2015 aux 9èmes rencontres Natur’Images ! Le site du festival, pour découvrir la liste des exposants : Rencontres Natur’Images.

  • Haïku vertical

    Chut… C’est encore l’hiver! Mon pays natal détrempé par la pluie je le foule pieds nus. Taneda Santôka (1882-1940) Clic sur l’image pour voir en grand Minimalisme et silence // Rien de plus Une photo qui oscille entre mes Lumières rouges et mes Horizons bleu-garance. Abstraite, cette image? je ne crois pas. Juste silencieuse et minimaliste. Le Haïku de Taneda Santôka s’est imposé (comme il me tarde de retrouver le contact pieds nus avec la terre ! ) en même temps que le format Naga-Oban qui n’a pas son pareil pour guider l’image des tréfonds des terres sombres vers l’éther. A voir également                           …